WikiLeaks reproche à Hillary Clinton de lui avoir piqué le design de son logo pour Twitter

Hillary Clinton© Eduardo MunozSource: Reuters
Hillary Clinton

WikiLeaks a accusé la campagne présidentielle d’Hillary Clinton d’avoir volé le design du logo que l’organisation utilise sur Twitter et qui représente une flèche horizontale rouge orientée vers la droite.

L'organisation qui lance des alertes a tweeté ses reproches concernant les similitudes entre le design de son propre logo sur Twitter et celui de la campagne de la candidate à l’investiture démocrate .

«Hillary Clinton a volé le design innovant de notre logo sur Twitter», affirme WikiLeaks

Le logo de campagne d’Hillary Clinton est un «H» constitué de lignes verticales bleues et d’une flèche rouge en tant que connecteur horizontal.

Hillary Clinton a lancé dimanche sa campagne présidentielle avec l’inauguration de son site de campagne. Dans une vidéo diffusée sur son site, l’ancienne secrétaire d’Etat a promis d’être la «championne des Américains ordinaires».

Hillary Clinton a été secrétaire d’Etat en 2010 lorsque WikiLeaks a publié 250 000 documents secrets des diplomates du Département d’Etat connu sous le nom de Cablegate.

Les télégrammes fournis par le lanceur d’alerte Chelsea Manning [née Bradley Manning], un soldat américain, ont démontré le vrai visage des machinations diplomatiques américaines dans lesquelles les ambassades ont été utilisées pour espionnage. Par exemple, des télégrammes secrets envoyés sous le nom d’Hillary Clinton ont demandé aux diplomates américains de recueillir «des données biométriques» telles que «empreintes, images faciales, ADN et scan de l'iris», des responsables afghans. D’autres télégrammes ont ordonné aux diplomates d’espionner le secrétaire général de  Ban Ki-moon et des représentants chinois, russes, français et britanniques.

Le président Barack Obama a affiché son soutien à Hillary Clinton. «Elle a été une formidable candidate en 2008. Elle a été un soutien formidable lors de l'élection présidentielle. Elle a été une secrétaire d'Etat exceptionnelle. C'est une bonne amie», a déclaré Barack Obama.

Cependant, la campagne de l’ex première Dame a été perçue négativement sur Twitter sous le hashtag #WhyImNotVotingForHillary, utilisé le plus souvent par ses adversaires de droite pour ridiculiser sa candidature mais aussi au sein de son propre parti.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales