Les drapeaux américaines en flamme à Panama (VIDEO)

Des représentants des mouvements sociaux de toute l’Amérique latine ont mis en cause la politique américaine lors d’une grande marche anti-impérialiste juste avant l’ouverture du sommet des peuples à l’université de Panama.

L’université de Panama accueille le sommet des peuples le 9-11 avril sous le slogan «L’Amérique latine, patrie pour tous et toutes dans la paix, la solidarité et la  sociale».

Environ 2 000 manifestants se sont réunis pour la marche anti-impérialiste à Panama, brûlant les drapeaux américains dans les rues en signe de protestation contre les ingérences étasuniennes en Amérique latine.

Les manifestants ont montré leur solidarité avec le Venezuela et rendu hommage à  Che Guevara, Fidel Castro, Hugo Chavez et d’autres grandes figures des révolutions latino-américaines.

La marche anti-impérialiste à Panama© Capture d'écran d'une vidéo de RT
La marche anti-impérialiste à Panama

La marche s’est déroulé juste avant l’ouverture du sommet des peuples où différents syndicalistes, féministes, écologistes, étudiants et unions sociales prennent part les 9-11 avril. Leur but principal est de discuter les enjeux clés pour l’Amérique latine, y compris le rôle jour par les , la nécessité bolivienne d’accès à la mer et les réparations des pertes civiles causées l’intervention américaine de 1989 au Panama. Le président bolivien Evo Morales et son homologue équatorien Rafael Correa sont attendus au sommet.

L’organisateur du sommet des peuples Olmedo Beluche a dit que l’objectif central de l’évènement est de promouvoir la communication entre gouvernements et mouvements sociaux.

«Le sommet est très important pour tisser des liens plus forts entre les pays d’Amérique latine. Nous devons  garder le rythme de tous les processus révolutionnaires qui se déroulent au Panama. Il est important de communiquer  avec les gens d’autres pays et partager des idées avec eux au moment  nous désigne comme menace. Nous ne menaçons personne, nous sommes un pays pacifique», a déclaré l’activiste Luis Batista.

Cette semaine, les 10 et 11 avril, Panama accueille aussi un sommet des Amériques où l’on discutera des relations entre les Etats-Unis et , ainsi que les sanctions américaines contre le Venezuela.

Le sommet des Peuples intervient en tant que contre-sommet par rapport au sommet des Amériques. Ses participants sont persuadés que le sommet des Amériques est traditionnellement dominé par les Etats-Unis et indifférent aux dynamiques populaires.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales