Gaza : la police confisque un graffiti de Banksy

L'œuvre de Banksy à Gaza Source: Reuters
L'œuvre de Banksy à Gaza

La police palestinienne de Gaza a confisqué une porte recouverte d’un graffiti de l’artiste de rue britannique Banksy après que son propriétaire initial a déclaré avoir été poussé à céder l'oeuvre pour 164 euros seulement.

L’artiste de rue solitaire originaire de Bristol a voyagé à Gaza cette année et a laissé une série de fresques sur les murs en ruines des quartiers palestiniens.

L’artiste a fait le déplacement en février pour attirer l’attention sur le conflit entre  et les Palestiniens et sur la catastrophe humanitaire qui règne en territoire palestinien. Il a aussi filmé en secret un documentaire présentant la vie réelle de palestiniens ordinaires. Le film s'appelle «Découvrez une nouvelle destination cette année», sonnant comme la satire d’une publicité de voyage.

La fresque en question, une déesse se tenant la tête d’une main, a été dessinée à la bombe sur la porte en fer et en brique d’une maison en ruines de Rabea Dardouna détruite pendant la Guerre de Gaza de 2014.

Alors que les peintures signées Banksy se vendent régulièrement à plus de 468 000 euros, le propriétaire des lieux, Rabea Dardouna, a vendu la porte ornée pour 164 euros seulement à un jeune artiste palestinien, Belal Khaled. Dans le même temps, une oeuvre de l'artiste sur le mur d’un magasin à  a été vendue en 2013 aux enchères privées pour près de 1,03 million d’euros.

La porte a été confisquée par la police sur décision judiciaire après une réclamation de Rabea Dardouna qui se sentait flouée par l'acquéreur, a fait savoir à Associated Press le porte-parole de la police Ayman Batniji.

«J’essaierai de rendre la porte à son vrai propriétaire, Rabea Dardouna. Mon client a été floué», a annoncé à Reuters l’avocat de Dardouna, Mohammed Rihan.

Belal Khaled a affirmé la semaine dernière qu’il voulait protéger la peinture murale de Banksy de la négligence et qu’il avait toujours voulu être propriétaire d’une quelconque œuvre du célèbre artiste de rue.

En savoir plus : Banksy à Gaza : des images troublantes sur les stigmates de la guerre (VIDEO)

Le dernier conflit à Gaza a éclaté à l'été 2014 après l’enlèvement et le meurtre de trois adolescents israéliens qu'Israël a attribués au Hamas. En représailles, l'Etat hébreu a lancé une opération punitive de grande envergure tout le long de la bande de Gaza, ce à quoi le Hamas a répliqué par des tirs de roquettes.

La guerre qui a suivi a coûté la vie de plus à près de 2 000 Palestiniens dont 539 enfants et occasionné plus de 3 000 blessés. Côté israélien, 67 soldats et une poignée de civils ont été tués selon .

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales