Causes du naufrage du chalutier dans l'Extrême-Orient russe : 10 pistes envisagées (VIDEO)

Le ministre russe des Situations d'urgence et le gouverneur de la région de Sakhaline par intérim Source: RIA NOVOSTI
Le ministre russe des Situations d'urgence et le gouverneur de la région de Sakhaline par intérim

Selon le ministre russe des situations d’Urgence Vladimir Poutchkov, l’origine de l’accident reste à déterminer, les pistes principales étant le facteur humain et la collision avec un glacier.

Le responsable adjoint de l'Agence fédérale de la Pêche Vassili Sokolov a annoncé  que l'état du chalutier ne présentait techniquement aucun risque, le facteur humain pouvant aussi être à l'origine du naufrage. Il n'y avait pas d'intempéries ni de vents forts au moment de l'accident, ni surpoids aà bord du chalutier englouti, a ajouté Sokolov.

Selon une source dans le ministère, la cause du naufrage pourrait être une collision avec un glacier.

Le service de presse de l’administration de la région de Sakhaline proche du lieu de  a confirmé la probabilité d’une collision et a ajouté qu’un chargement déséquilibré n’est pas une cause à exclure.

Selon le gouverneur par intérim de Sakhaline Oleg Kozhemyako, la cause du naufrage du chalutier russe «Dalniï Vostok» naufragé en mer d'Okhotsk mardi soir pourrait être une perte d’quilibre à la suite du déchargement d’un filet de pêche.

De son côté, le directeur de l’Agence d’information sur la Pêche Alexandre Saveliev a estimé que la mauvaise qualification de l’équipage et le manquement aux exigences de sécurité ont contribué à la gravité de l’accident.

Les membres de l’équipage qui ont survécu à l’accident seront interrogés aux côtés de la direction de la société propriétaire du navire en vue d’éclaircir les circonstances du naufrage.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales