Drame en mer d'Okhotsk : un chalutier fait naufrage (VIDEO)

Le chalutier russe «Dalniï Vostok» a coulé en mer d'Okhotsk dans la nuit de mercredi faisant 56 morts. Selon le ministère russe des Situations d'urgence, l’équipage comportait 132 hommes. Les survivants n'ont pas accès aux soins pour le moment.

Aux côtés des 78 citoyens russes, 51 personnes à bord du navire étaient étrangères. Parmi eux il y avait 42 ressortissants de Birmanie, cinq marins du Vanuatu, quatres Ukrainiens et trois Lettons.

«Sur le lieu du naufrage du chalutier, on a levé les corps de 56 membres d’équipage décédés et retrouvés 63 survivants», a dit une source à l’agence. 13 personnes sont toujours portées disparues. Les survivants sont grièvement blessés ou en état d’hypothermie.

Un seul médecin participe à l’opération de sauvetage à bord du bateau «Andromeda» qui accueille les survivants. Selon les représentants du ministère des Situations d’urgence, d'autres médecins ne pourront arriver au secours des naufragés que dans 20 heures. Les victimes restent donc pratiquement sans aide médicale.

Les représentants d’un hôpital de la ville de Magadan qui accueillera des blessés ont dit à RT que le transfert des blessés ne commencera que vendredi matin car les conditions météorologiques ne sont pas favorables à leur transport par les airs. L'hôpital se prépare néanmoins activement à accueillir les victimes, raconte le docteur chef de l’hôpital Anatoly Prokhorov.

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a ordonné au ministère de la Santé d’unir les efforts pour aider les  du naufrage.

Au total, près de 1600 secouristes sont à la recherche des disparus. Cependant, les chances de survivre plus de 20 minutes dans les eaux glacées de la mer d’Okhotsk sont pratiquement inexistantes, a expliqué une source dans les services d’urgence.

32 bateaux de secours sont sur place pour sauver le reste de l’équipe.

L’hélicoptère Mi-8 avec des secouristes à bord a trouvé huit radeaux sur le site du naufrage mais seulement quatre d'entre eux portaient des survivants, a rapporté une source dans les services d’urgence de la région.

Le président russe reçoit des rapports opérationnels sur le progrès de l’opération de sauvetage dans la mer d'Okhotsk.

Une enquête a été ouverte pour violation des règles de sécurité de transport maritimes avec pour conséquence la mort de deux personnes ou plus. 

La France, l'Espagne et les  ont exprimé leurs condoléances aux proches des victimes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales