Autriche : un garçon de 14 ans accusé de préparer des attentats à la bombe

Capture d'écran, vidéo RT
Capture d'écran, vidéo RT

Un garçon de 14 ans est poursuivi pour terrorisme après qu’il a avoué qu’il apprenait à construire une bombe et planifiait des attaques dans des lieux publics à forte fréquentation, en particulier à la Gare de l'Ouest à Vienne.

Le garçon accusé, identifié comme Mertkan G dans la presse locale, serait issu d’une famille turque. Arrivé en Autriche en 2007 en tant que demandeur d'asile, son père a été déporté.

Les autorités ont trouvé des données sur la console PlayStation de l’adolescent telles que certains plans de fabrication de bombes téléchargés sur Internet, a déclaré Michaela Obenaus, porte-parole du parquet de Sankt Pölten, capitale du Land de Basse-Autriche au nord-est du pays.

Michaela Obenaus a ajouté que la  avait trouvé d’innombrables images et vidéos propagandistes de décapitations, de tortures et d’exécutions de masse de Daesh sur son ordinateur portable.

En octobre, le directeur de l’école où le garçon était scolarisé avait averti les autorités que l’adolescent tenait des propos djihadistes et présentait un comportement radical.

Les enquêteurs examinent attentivement les actions et les effets personnels du garçon, en particulier son ordinateur.

Un rapport paru dans le quotidien autrichien Kronen Zeitung a constaté que le garçon a été recruté par les combattants de  sur Internet. Les extrémistes lui auraient promis «une position spéciale» et près de 23 000 euros de récompense pour une série d’attentats à la bombe. Cette information n’a été ni confirmée, ni démentie par les procureurs.

Mertkan a passé quelques semaines en détention provisoire. Il a été placé en liberté conditionnelle en novembre, son passeport lui a été retiré et il a été sommé consulter un psychologue tout en restant scolarisé dans la même école.

Puis Mertkan s’est soustrait au contrôle judiciaire et s’est enfui. Sa mère a rapporté sa disparition en janvier après qu’il n’est pas revenu de l’école. Plus tard, la police l’a trouvé dans un restaurant à Vienne et l’a arrêté.

Mertkan est maintenu en détention depuis le mois de janvier. Les procédures judiciaires doivent commencer en mai. S’il est reconnu coupable, il fera face à cinq ans d'emprisonnement pour apologie du  et préparation d’attentat.

En février, le parlement d’Autriche a adopté des amendements controversés à sa loi sur l’islam de 1912.

La loi a pour but de lutter contre l’islamisme radical, d’interdire le financement étranger des organisations islamiques et de demander aux musulmans autrichiens d’utiliser la traduction allemande standardisée du Coran.

Ces restrictions ne sont pas appliquées aux autres religions représentées en Autriche.

Près de 170 personnes ont quitté l’Autriche pour combattre au côté de l’Etat islamique djihadiste, selon les données du ministère de l’Intérieur.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales