38 personnes ont péri lors des combats dans le sud du Yémen

Yémen, capture d'écran d'une vidéo de RT
Yémen, capture d'écran d'une vidéo de RT

Les violences se poursuivent au Yémen. Des combats entre les rebelles houthis et des tribus locales dans le Sud du pays ont fait des dizaines de morts et de blessés.

Des combats ont eu lieu dans la province de Chabwa dans la région pétrolière d'Usaylan. Les affrontements ont commencé après que les combattants des tribus locales ont attaqué les positions des Houthistes.

En même temps, le président yéménité Abd Rabo Mansour Hadi devrait rentrer au  dans les jours à venir, selon le chef de l’administration présidentielle Mohammed Marm.

«La résidence d’Hadi dans la ville d’Aden a été détruite. «Maintenant nous sommes en train de la reconstruire. Quand nous aurons terminé, le président rentrera», a déclaré Mohammed Marm.

Le chef de l’administration présidentielle yéménite affirme que Hadi peut rentrer «dans deux ou trois jours».

Le président yéménite a demandé à la Ligue arabe de l’aide militaire après s’être réfugié à Oman- Il s’est ensuite rendu en  pour participer au sommet de la Ligue arabe à Charm el-Cheikh le 28 mars. Selon une source, proche d’Hadi, le président aurait quitté le sommet de Charm el-Cheikh pour se rendre à Riyad, la capitale saoudienne.

La coalition militaire arabe dirigée par le royaume saoudien poursuit une offensive aérienne contre les Houthis. Le chef de la diplomatie yéménite a exclu tout dialogue avec les rebelles chiites Houthis avant leur reddition. Il n'y aura pas «de négociations ou de dialogue, tant que le gouvernement légitime n'aura pas repris le contrôle de tout le territoire yéménite», a indiqué le ministre yéménite des Affaires étrangères Riyad Yassine.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales