Expert : les pilotes du vol 4U9525 étaient inconscients pendant la descente

Source Wikipédia
Source Wikipédia

Selon Pekka Henttu, responsable de l’aviation civile finlandaise, les pilotes de Germanwings étaient inconscients pendant la descente de l’avion avant le crash. Sa déclaration est basée sur les enregistrements sonores du vol 4U9525.

«Les enregistrements indiquent que les pilotes étaient apparemment inconscients», a dit  Henttu à Yle, ajoutant que la chute s’est interrompue plusieurs fois.

Henttu pense que la situation est exceptionnelle. Ce n’est pas un incident typique ou régulier. «Soit le pilote automatique a été engagé à un moment donné et laissé en place, soit les pilotes ont repris conscience par intermittence  et pris quelques mesures pour maintenir l’altitude», a dit Henttu.

Le vol 4U9525 Barcelone-Dusseldorf de la compagnie Germanwings s’est écrasé mercredi au sud des Alpes françaises.  avait décollé à 9h25 de l’aéroport du Prat à Barcelone mardi avec un retard inexpliqué de 30 minutes. L’avion a envoyé un signal de détresse aux alentours de 10h47 et puis a disparu des écrans radars vers 11h.

L’appareil transportait 150 personnes, dont six membres d’équipage, aucun survivant n’a été retrouvé. Parmi les victimes, on compte 45 Espagnols et 67 Allemands dont 16 écoliers et leurs deux enseignants. De plus, on a distingué parmi les passagers deux chanteurs d’opéra allemands, Oleg Bryjak et Maria Radner. Des ressortissants des , du Maroc, du Royaume-Uni et d’Argentine ont également péri dans l'accident.

On ne connaît pas encore les causes de la chute de l'avion. La compagnie aérienne allemande Lufthansa estime que le crash de l'A320 est un «accident» et déclare que toute autre hypothèse serait une «spéculation». Une boîte noire qui enregistrait les conversations à bord a été retrouvée. 380 pompiers, 300 gendarmes et 15 hélicoptères sont sur les lieux, le Bureau d’enquête et d’analyse de la Direction de l’aviation civile étudie tous les indices en présence.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales