Espagne : Le parti anti-austérité Podemos conquiert l'Andalousie

Les partisans du parti Podemos Source: RIA NOVOSTI
Les partisans du parti Podemos

Le parti alternatif «Podemos» («Nous pouvons») a raflé 15 sièges au parlement local lors de sa première compétition électorale en Andalousie, la deuxième plus grande communauté autonome d'Espagne et la plus peuplée.

«Le changement a commencé et se poursuivra», a dit la candidate de Podemos Teresa Rodríguez après l'annonce des résultats. La popularité du parti est montée en flèche dans le prolongement de la victoire du parti de gauche Syriza en . Certains sondages à l’approche des élections régionales, municipales et nationales ont même placé Podemos en tête des suffrages devant les deux partis dominants : le Parti populaire (PP) et le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE).

«Les Andalous ont fait entendre leur voix», a conclu Susana Díaz, présidente du gouvernement régional d’Andalusie.

Podemos est un parti politique de gauche alternative opposé à la politique d’austérité qui sévit dans le pays. Le parti n'existe officiellement que depuis janvier 2014 mais a déjà organisé des manifestations massives. Le scrutin régional a marqué le baptême électoral spectaculaire  de «Podemos» qui est arrivé troisième avec 14,8% des voix et 15 députés derrière le Parti populaire (au pouvoir au niveau national) qui a obtenu 26,7% des voix et 33 députés et le Parti socialiste avec 47% des voix.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales