Libye : huit civils tués dans un raid aérien du gouvernement officiel

Libye : huit civils tués dans un raid aérien du gouvernement officiel
Capture d'écran

Huit civils ont été tués lors d’un raid aérien des forces gouvernementales officielles à Tarhounah près de Tripoli, a annoncé sur son compte Twitter l’ambassadeur américain en Libye Deborah K. Jones.

L’information sur le nombre de morts, qui provient de deux sources contradictoires, n’a pas pu être exactement vérifiée. «Cette violence ne sert les intérêts de personne», a indiqué l’ambassadeur.

Le gouvernement officiel libyen continue à bombarder la capitale. Le commandant des forces de Tripoli, selon Reuters, a été éliminé.

Le gouvernement reconnu par la communauté internationale, qui siège à Tobrouk à l’est du pays, a annoncé vendredi une offensive pour "libérer" Tripoli. La capitale libyenne est actuellement contrôlée par Fajr Libya, une coalition de milices qui s’est emparée de la capitale en août et y a installé ses propres parlement et gouvernement.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»