Nigéria : découverte d’une centaine de corps dans une fosse commune à Damasak

Nigéria : découverte d’une centaine de corps dans une fosse commune à Damasak© Capture d'écran du vidéo de RT
Boko Haram
Suivez RT en français surTelegram

Les soldats de l’armée tchadienne ont découvert une centaine de corps sous un pont situé aux alentours de la ville de Damasak au Nord du Nigéria, une ville contrôlée par les militants de Boko Haram.

Selon l’agence d’information Reuters, il y avait au moins 70 corps dans une fosse commune, abandonnés près d'un pont à la périphérie de la ville de Damasak. La localité a été reprise au groupe islamiste  par les armées tchadienne et nigériennes au début du mois de mars. Certains corps portaient des traces d’égorgement et les dépouilles étaient partiellement momifiées par l’air sec du désert.

«On a vu une centaine de corps sous un pont à la périphérie de la ville», a déclaré le colonel tchadien Azem Bermandoa Agouna qui s’est lui-même rendu sur le site de cette fosse commune.

Il a aussi précisé que certains dépouilles avaient été décapitées mais que la plupart avaient «été tués par balle». 

Les autorités nigérianes ont déjà entamé un enquête pour recenser le nombre de corps. Selon le colonel tchadien, «cette tuerie remonte à environ un ou deux mois et ceci est l'œuvre de Boko Haram». Reste que cette information n’a fait l’objet d’aucune vérification indépendante.

Boko Haram, une organisation salafiste djihahiste, contrôle 52 000 km carrés au Nigéria, selon les estimations du journal The Telegraph. De nombreux habitants ont préféré quitter la ville. Les actes barbares de ce groupe terroriste ont déjà fait au moins 13 000 morts. 

Raconter l'actualité

Suivez RT en français surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par ANO « TV-Novosti » de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service). En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services. Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix». Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix». Réseaux sociaux Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site et ne permettra pas de laisser des commentaires.

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix