Nid de frelons : des manœuvres massives à travers la Russie (PHOTOS, VIDEO)

Le char russe (Image de http://mil.ru)
Le char russe (Image de http://mil.ru)

La Russie se prépare à neutraliser et à repousser simultanément une agression militaire terrestre, maritime et aérienne sur ses frontières Ouest, Nord, Sud et Est. Tel est le but des manœuvres qui mobilisent tous les corps d’armée à travers le pays.

L’infanterie motorisée, l’aviation de combat et les troupes d’élite (Spetsnaz) ont été mises en état d'alerte dans les neuf fuseaux horaires de la , en particulier dans les régions de la Volga, de l'Oural, de la Sibérie occidentale, de l'Extrême-Orient, du Pacifique, du Caucase du Nord, le long des frontières des Etats membres de l’OTAN, de l'Arctique à la mer Baltique et à la mer Noire.

Source: mil.ru
Source: mil.ru

Les manœuvres militaires en cours, baptisées Nid de Frelon, ont lieu alors qu’au même moment des exercices militaires américains se déroulent dans la région de la mer Baltique et que les forces navales de  s’exercent en mer Noire.

La Russie a averti les pays de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) des exercices de sa Flotte du Nord qui se tiennent du 16 au 21 mars, a annoncé mardi le vice-ministre de la Défense, Anatoly Antonov.

La zone des manœuvres de la Flotte du Nord a été élargie vers la mer de Norvège et le nombre d’unités navales déployées a été augmenté à cinq, a fait savoir le ministère de la Défense.

«Le commandement de la Flotte du Nord a décidé d’augmenter le contingent engagé dans les missions d'entraînement pour défendre la frontière arctique de la Russie», peut-on lire dans un communiqué.

Plus de 20 navires de la Flotte russe du Nord sont en mer pour effectuer ces manœuvres de défense, a annoncé mercredi le service de presse de la Région militaire occidentale russe. Les navires déployés dans plusieurs groupes tactiques effectuent des exercices d'artillerie, anti-sous-marins et de défense aérienne. Une partie de l’entraînement se fera pendant la nuit.

Un groupe tactique de la flotte russe de la mer Noire va accomplir des exercices militaires jeudi, prenant pour cible des leurres de bombardiers et de cuirassés ennemis.

Source: mil.ru
Source: mil.ru

Les parachutistes de la Division aéroportée d’Ivanovo ont été envoyés à l'intérieur du cercle polaire, à proximité de la frontière norvégienne avec des appareils Iliouchine II-76 pour s’entraîner à contrer des groupes subversifs, maintenir la défense anti-aérienne, effectuer des reconnaissances d'ingénierie et de radiations, ainsi que pour améliorer ses compétences dans le domaine du camouflage.

Le ministère de la Défense a annoncé mercredi que les fusiliers marins russes de la ville de Temriouk, située dans la région russe de Krasnodar, étaient prêts au combat et s’entraînaient près du détroit de Kertch qui relie la mer Noire et la mer d'Azov. Ces unités effectuent des exercices dans des conditions quasi-réelles, en utilisant des outils de simulation pour s’entraîner à s’opposer à des groupes subversifs et pour repousser les débarquements ennemis de troupes amphibies.

Le commandement stratégique de la Russie a mis les troupes mécanisées de la Région militaire orientale, déployées sur l'île de Sakhaline, dans le Pacifique, en état d'alerte élevée. Jusqu’à 3 000 soldats et près de 1 000 véhicules militaires s’entraînent pour défendre la côte en coopération étroite avec les forces aériennes.

Source: mil.ru
Source: mil.ru

Plus de 30 équipages d’aviation militaire ont quitté leurs bases aériennes des régions de Leningrad et de Smolensk pour un terrain d’aviation militaire dans l’Arctique. Les hélicoptères Mil Mi-24 et Mi-8 doivent couvrir plus de 1 500 kilomètres avec une escale pour ravitailler dans la région de Carélie.

Source: mil.ru
Source: mil.ru

Près de 80 pilotes militaires du Commandement Est sont engagés dans la compétition «flèches aériennes» qui nécessite de réaliser des acrobaties, des simulations de bombardement et des tirs de missile non guidés, en utilisant les avions d’attaque et de combat Su-25, Su-27SM, Su-24M2.

Les pilotes d’hélicoptères d’attaque s’entraînent à tirer à balles réelles, à voler en rase mottes et à échapper aux défenses aériennes.

Plus de 2 000 soldats du génie et 350 véhicules spéciaux du Commandement militaire central s’entraînent au déminage de tous les types d’explosifs militaires, en utilisant les nouveaux véhicules de détection.

Le contrôle incessant des forces militaires implique près de 76 000 hommes, 10 000 unités de matériel militaire et d’équipements spéciaux, 65 navires, 16 bâtiments de soutien, 15 sous-marins, 200 avions de combats et hélicoptères.

En décembre 2014, le ministère de la Défense russe avait annoncé son intention d’effectuer au moins 4 000 exercices militaires en 2015.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales