Centres de rétention britanniques : les détenus continuent à manifester (VIDEO)

C’est le 10ème jour de grève de la faim au centre de rétention de Harmondsworth à Londres. Certains détenus ont inondé délibérément leurs cellules et ont lancé une campagne de désobéissance.

A l’intérieur du centre de rétention de Harmondsworth, les détenus continuent à manifester. Selon une source à l’intérieur, une centaine de détenus dans un des blocs est toujours en grève de la faim pour le dixième jour, tandis que les médias de masse continuent à passer à côté de l'histoire.

Le correspondant de RT Harry Fear n'a pas accéder au territoire du centre car on l'a soupçonné de vouloir se servir d'une caméra. Filmer à l’intérieur du centre et sur son territoire est strictement interdit, et des agents de sécurité veillent à cela n'ait pas lieu.

Mais les animateurs de la campagne CORPORATE WATCH ont obtenu un enregistrement vidéo secret où un membre du personnel suggère que filmer à l’intérieur est interdit pour ne pas exposer le gouvernement britannique.

«Et vous les gars, par exemple, vous prenez les photos de ces mauvaises conditions, des rats et des autres infâmités qui règnent ici. Et après vous les envoyer à l’extérieur, à des chaînes d’information par exemple, et ça donne une mauvaise image au gouvernement, n’est-ce pas ?», un employé du centre a dit dans la vidéo.

Le correspondant de RT Harry Fear se trouvent sur le site depuis plusieurs jours déjà et a réussi à interviewer des personnes venus rendre visite à leurs proches et des interprètes professionnels qui travaillent avec les détenus. La plupart ont confirmé que les détenus subissent des mauvais traitements et ne disposent pas d'un accès convenable aux soins.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales