Dubaï : un aigle équipé d’une caméra GoPro s’envole d’un gratte-ciel et établit un record (VIDEO)

Dubaï : un aigle équipé d’une caméra GoPro s’envole d’un gratte-ciel et établit un record (VIDEO) Source: RT
L’aigle Darshan équipé d’une caméra GoPro

L’aigle Darshan a remporté un nouveau record mondial de descente à pic dans une vidéo de mini-caméra à couper le souffle. L'enregistrement montre le vol de l’oiseau depuis le bâtiment le plus haut dans le monde, le gratte-ciel Burj Khalifa à Dubaï.

La caméra fixée sur Darshan montre le vol entier du point de vue de l'oiseau en saisissant le paysage architectural de Dubaï.

L'oiseau de proie a pris son envol depuis Burj Khalifa. Après avoir fait quelques cercles, Darshan a commencé à descendre en chute libre vers la terre pour se poser sur le bras de son maître.

Les spectateurs du vol ont vivement applaudi alors qu’un record mondial venait d’être battu.

«Darshan est un aigle impérial masculin d’une envergure de deux mètres» a précisé le maître de l’oiseau et fondateur de l’ONG Freedom Conservation Jacques-Olivier Travers à Gulf News. «L’aigle est un oiseau très puissant, ce qui est nécessaire pour porter une caméra de 300 grammes sur son dos».

L’événement a été organisé par Freedom Conservation pour sensibiliser le public mondial sur la situation difficile des oiseaux de proie compris dans la liste rouge mondiale des espèces menacées de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). L'organisation a pour but de protéger et réintroduire les oiseaux menacés dans leurs habitats naturels.

Les vols précédents de Darshan se sont déroulés depuis la Tour Eiffel à Paris et la cathédrale Saint-Paul à .

Le problème de la préservation des oiseaux est particulièrement aigu dans les pays du golfe à cause de la «tradition» de la saison de chasse au cours de laquelle les familles royales d’Arabie Saoudite, du Qatar, de Bahreïn, du Koweït et des Émirats arabes unis prennent en chasse des espèces très rares de la région.

Alors que la pratique concerne habituellement des contrebandiers étrangers, certains membres des familles royales se sont fait prendre à extirper en personne et au moyen de la contrebande des oiseaux menacés de pays tels que la  où l'on trouve beaucoup d’aigles et de faucons. Cette tendance contribuerait au fort déclin de la population des faucons dans le monde.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»