La France dit «non» à la commémoration de Waterloo sur les pièces de deux euros (VIDEO)

La défaite de Napoléon à Waterloo il y a 200 ans est un sujet si sensible pour Paris que la France a empêché l’Union européenne de frapper une pièce spéciale, commémorant la bataille qui a mis un terme à la brillante aventure militaire de Napoléon.

Le Conseil de l’Union européenne avait prévu de frapper une pièce de deux euros marquant l’anniversaire de la bataille de 1815 qui s’est déroulée à 13 km au sud de . L’armée alliée commandée par le duc de Wellington, pour la Grande-Bretagne, et le général von Blücher pour la Prusse, a défait l’armée française commandée par Napoléon Bonaparte. Cette défaite a également mis fin à la guerre de 23 ans qui avait commencé avec les guerres révolutionnaires françaises, suivies des guerres napoléoniennes de 1803.

Dans sa lettre d’opposition, le gouvernement du président François Hollande a affirmé que le projet proposé ravivait «un symbole négatif» qui pourrait même susciter des hostilités en .

La bataille de Waterloo, 1815 (Source: wikipedia.org)
La bataille de Waterloo, 1815 (Source: wikipedia.org)

La Belgique a retiré la proposition de frapper une pièce unique de deux euros, a annoncé un officiel de l’UE à Reuters, en évitant un vote ministériel de l’UE après que  a déclaré que la glorification d’une période de conflits était en contradiction avec la politique d’unité européenne. La pièce aurait été ornée d’une image représentant le monument la Butte du Lion à Waterloo, près de Bruxelles.

La Belgique qui s’est émancipée de l’empire néerlandais une décennie après la mort de Napoléon en tant qu’Etat est maintenant prête à célébrer l’anniversaire de la bataille de Waterloo avec un week-end de festivités et de reconstitutions de la bataille près de Bruxelles où les installations ont été rénovées. La bataille de Waterloo s’est produite le dimanche 18 juin 1815 sur le territoire actuel de la Belgique, auparavant propriété de l’Empire néerlandais.

Les 19 pays qui utilisent l’euro peuvent décider du design d’un côté des pièces. Ils peuvent aussi frapper des éditions spéciales de pièces de deux euros (les plus grandes) mais les motifs doivent être approuvés lors d’un conseil des ministres de l’UE.

L’année dernière, la France n’a soulevé aucune objection à la diffusion d’une pièce commémorative de deux euros marquant le 70ème anniversaire du débarquement en Normandie le 6 juin 1944, célébrant le début de la fin de la domination nazie sur l’Europe.

Les pièces spéciales frappées cette année incluent une pièce allemande marquant les 25 ans de la réunification, une célébration française des 70 ans de paix depuis la Seconde Guerre mondiale et un hommage de la Finlande à son éminent compositeur Jean Sibelius.

Les numismates cherchant des références à Waterloo auront aussi quelque chose d’intéressant, même s’ils devront sortir de la zone euro. Le Royal Mint de Grande-Bretagne propose en effet une pièce de cinq livres dédiée aux architectes de la chute de Napoléon, Wellington et Blücher.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales