Sri Lanka : des manifestants font irruption dans la résidence présidentielle (IMAGES)

Sri Lanka : des manifestants font irruption dans la résidence présidentielle (IMAGES)© AP Photo/Thilina Kaluthotage
Des milliers de manifestants ont réclamé la démission du président du Sri Lanka avant de prendre sa résidence d'assaut, le 9 juillet 2022 à Colombo.
Suivez RT en français surTelegram

Des manifestants ont fait irruption dans la résidence du président sri-lankais qui avait fui quelques minutes auparavant pour être conduit en lieu sûr. La contestation est en partie liée à l'inflation galopante et une pénurie de denrées alimentaires.

Au Sri Lanka, des manifestants ont fait irruption dans la résidence du président ce 9 juillet à Colombo, en forçant plusieurs barrages de policiers, selon France 24. Des images diffusées par plusieurs médias locaux témoignent du rassemblement devant l'édifice.

Une fois à l'intérieur, les manifestants y ont hissé le drapeau national, comme le rapporte Virakesari, un des principaux quotidiens tamouls du pays.

Selon des sources hospitalières citées par Reuters, au moins 21 personnes, dont deux policiers, ont été blessées et hospitalisées lors de ces manifestations.

Le président du Sri Lanka, Gotabaya Rajapaksa, avait fui les lieux quelques minutes avant que la résidence présidentielle ne soit prise d'assaut par les manifestants exigeant sa démission, a indiqué à l'AFP une source de la Défense. «Le président a été escorté en lieu sûr», a indiqué cette source. «Il est toujours le président, il est protégé par une unité militaire», a-t-elle ajouté.

Des manifestants venus en bus, en train et en camion de toute l'Asie du Sud sont entrés dans Colombo plus tôt dans la journée pour exprimer leur indignation face à l'incapacité du gouvernement à faire face à la crise économique qui a provoqué une inflation galopante et une pénurie de denrées alimentaires.

Le mécontentement s'est développé ces dernières semaines lorsque le pays a cessé de recevoir des livraisons de carburant, ce qui a entraîné la fermeture des écoles et le rationnement de l'essence et du diesel pour les services essentiels.

Le Premier ministre Ranil Wickremesinghe, qui est le prochain dans la ligne de succession si Gotabaya Rajapaksa démissionne, a aussitôt convoqué une réunion d'urgence du gouvernement pour discuter d'une «résolution rapide» de la crise. Dans un communiqué, il a convié les dirigeants des partis politiques à se joindre à cette réunion, et a également demandé que le Parlement soit convoqué.

L'instabilité politique pourrait compromettre les négociations du Sri Lanka avec le Fonds monétaire international en vue d'obtenir un renflouement de trois milliards de dollars, la restructuration d'une partie de la dette extérieure et la collecte de fonds auprès de sources multilatérales et bilatérales pour atténuer la pénurie de devises américaines.

Raconter l'actualité

Suivez RT en français surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par ANO « TV-Novosti » de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service). En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services. Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix». Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix». Réseaux sociaux Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site et ne permettra pas de laisser des commentaires.

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix