Julian Assange fait appel de la décision de son extradition vers les Etats-Unis

- Avec AFP

Julian Assange© Frank Augstein Source: AP
Julian Assange livre une nouvelle bataille judiciaire (image d'illustration du 19 mai 2017).
Suivez RT France surTelegram

Le journaliste et fondateur de Wikileaks a fait appel de la décision prise par le gouvernement britannique de l'extrader vers les Etats-Unis, où il risque 175 ans de prison, a fait savoir la Haute Cour de Londres.

Actuellement incarcéré au Royaume-Uni, Julien Assange a décidé de faire appel de la décision de son extradition vers les Etats-Unis, selon la Haute Cour de Londres le 1er juillet. La justice britannique a en effet confirmé qu'une «notification de Julian Assange pour faire appel de la décision du Home Office de l'extrader a été reçue».

Le journaliste australien est poursuivi aux Etats-Unis où il risque 175 ans de prison pour une fuite massive de documents confidentiels (portant notamment sur l'action de l'armée américaine en Irak et en Afghanistan), en vertu d'une législation contre l'espionnage, dans une affaire dénoncée par ses soutiens comme une attaque gravissime contre la liberté de la presse.

Après un long bras de fer judiciaire à rebondissements, la ministre britannique de l'Intérieur Priti Patel avait signé le 17 juin un décret d'extradition.

Le fondateur de Wikileaks, détenu depuis trois ans à la prison de haute sécurité de Belmarsh près de Londres, avait jusqu'au 1er juillet  pour interjeter appel. Le 1er juillet, en amont du 51e anniversaire le 3 juillet de Julian Assange, quelques dizaines de ses soutiens – dont sa femme Stella Assange qu'il a épousée en mars – se sont rassemblés devant le ministère de l'Intérieur pour protester contre la décision d'extradition. Ils sont ensuite montés dans un bus londonien et ont fait un petit tour dans le centre de la capitale britannique en scandant : «Free Julian Assange now» («Libérez Julian Assange maintenant»).

La Cour européenne des droits de l'Homme bientôt saisie ?

Si l'autorisation de faire appel est accordée, l'audience pourrait ne pas avoir lieu avant début 2023, avait expliqué mi-juin à l'agence de presse britannique PA Kate Goold, associée du cabinet d'avocats Bindmans et spécialisée dans les affaires d'extradition.

Selon elle, Julien Assange pourrait aussi saisir la Cour européenne des droits de l'Homme, un processus susceptible de prendre plusieurs années.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix