Pour les Républicains du Texas, Biden «n'a pas été légitimement élu»

Pour les Républicains du Texas, Biden «n'a pas été légitimement élu»© LM Otero/AP
Des partisans de Donald Trump manifestent à Dallas (Texas), en novembre 2020 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Lors d'une convention tenue à Houston le week-end du 16 au 18 juin 2022, le parti républicain a adopté une résolution déclarant que l'élection de 2020 avait été entachée de fraudes et d'irrégularités et que Joe Biden «n'a pas été légitimement élu».

Le parti républicain du Texas a adopté une nouvelle résolution déclarant que l'élection de 2020 avait violé la Constitution et que le président Biden «n'a pas été légitimement élu», rapporte le média américain The Hill. La branche texane du parti républicain a adopté ce texte de 40 pages, qui détaille de nombreux autres points programmatiques, lors de sa convention biennale à Houston qui s’est tenue du 16 au 18 juin 2022.

«Nous rejetons les résultats certifiés de l'élection présidentielle de 2020, et nous considérons que le président par intérim Joseph Robinette Biden Jr. [nom complet du président actuel] n'a pas été légitimement élu par le peuple des Etats-Unis», peut-on lire dans la résolution. Le texte affirme que «des fraudes électorales substantielles dans des zones métropolitaines clés» ont affecté les résultats dans cinq Etats, faisant basculer l'élection en faveur de Joe Biden au détriment de Donald Trump.

Le parti affirme également que les responsables des élections dans de nombreux Etats ont «illégalement contourné» les législatures locales, commettant ainsi des violations de la Constitution. «Nous demandons instamment à tous les républicains d'œuvrer à l'intégrité des élections et de se rendre aux urnes en novembre 2022, d'amener leurs amis et leur famille, de faire du bénévolat pour les républicains locaux et d'écraser toute fraude éventuelle», peut-on encore lire.

Ces allégations de fraude électorale généralisée lors de l'élection présidentielle de 2020 continuent à faire l’objet de très vifs débats aux Etats-Unis, une série de responsables fédéraux de premier plan ayant déclaré que l'élection avait été «la plus sûre» de l'histoire américaine, tandis que Donald Trump continue à soutenir la thèse d’une fraude électorale.

L'enquête sur l'assaut du Capitole se poursuit

L'adoption de cette résolution intervient au milieu d'une série d'auditions – prévues jusqu'au 23 juin – organisées par la commission spéciale de la Chambre des représentants chargée d'enquêter sur l'attaque du Capitole à Washington le 6 janvier 2021. Ladite commission a cherché à établir un lien entre les allégations de fraude électorale portées par Donald Trump et l'émeute : lors de la deuxième audience, la commission a produit des témoignages révélant que de nombreux membres du cercle intime de l'ancien président ont déclaré qu'ils ne croyaient pas qu'il avait gagné l'élection.

Selon Donald Trump, qui a qualifié l'enquête parlementaire de «parodie de justice», les démocrates utilisent l’émeute du 6 janvier pour «détourner l'attention». D’après un sondage réalisé par The Economist et YouGov au début du mois de juin, plus d'un tiers des Américains (38%) pensent que Joe Biden n'a pas gagné l'élection de 2020 dans les règles.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix