Israël accusé dans un rapport de l'ONU d'être la cause principale du conflit avec les Palestiniens

- Avec AFP

Israël accusé dans un rapport de l'ONU d'être la cause principale du conflit avec les Palestiniens© JAAFAR ASHTIYEH Source: AFP
Un soldat israélien face à un manifestant palestinien qui proteste contre l'expansion des colonies israéliennes, le 6 juin 2022 dans la ville de Tubas.
Suivez RT France surTelegram

L'occupation de territoires palestiniens par Israël et la discrimination envers la population palestinienne sont «les causes principales» des tensions récurrentes et de l'instabilité, estime une commission d'enquête mandatée par l'ONU.

«Les conclusions et recommandations liées aux causes profondes [du conflit], pointent dans leur immense majorité vers Israël, ce que nous analysons comme un indicateur de la nature asymétrique du conflit et la réalité d'un Etat qui en occupe un autre», a écrit la présidente d'une commission d'enquête mandatée par le Conseil des droits de l'homme de l'ONU dans un rapport qu'elle a remis sur le conflit le 7 juin.

«Mettre fin à l'occupation de territoires par Israël, en pleine conformité avec les résolutions du Conseil de sécurité, reste crucial pour mettre fin au cycle persistant de violences», peut-on lire dans ce premier rapport rédigé par cette commission.

«Ce qui est devenu une situation d'occupation perpétuelle a été cité par des parties prenantes palestiniennes comme israéliennes comme l'une des racines des tensions récurrentes, de l'instabilité et du prolongement d'un conflit aussi bien dans les territoires palestiniens occupés, y compris Jérusalem-Est qu'en Israël», poursuit le rapport. Il précise que le document a été soumis avant publication aux autorités palestiniennes comme israéliennes. Ces dernières n'ont pas donné suite.

En revanche, une vingtaine d'étudiants et de réservistes de l'armée israélienne ont manifesté ce 7 juin devant le siège des Nations Unies contre la publication du rapport.

Certains manifestants s'étaient déguisés en membres du mouvement armé palestinien Hamas, le visage dissimulé par des cagoules noires, et portant des treillis militaires. «Nous tuons des civils et l'ONU nous protège», ont-ils scandé, alors que d'autres portaient des masques à l'effigie du dirigeant du Hamas dans la bande de Gaza, Yahya Sinwar.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix