Pablo Neruda, aurait-t-il été assassiné après le coup d’Etat de 1973 ?

Source: Reuters

Le gouvernement chilien a partiellement révélé des informations qui laissent croire que le poète, distingué par le prix Nobel de littérature, ne serait pas mort du cancer, plus de 42 ans après ses funérailles.

Le 5 novembre, le ministère de l’Intérieur chilien a publié une déclaration dans laquelle il est écrit que la cause de la mort du célèbre poète Pablo Neruda n’aurait pas été le cancer, comme on l’a répété pendant plus de 42 ans. «Il est clairement possible et hautement probable qu’un tiers porte la responsabilité de la mort de Pablo Neruda», lit-on dans cette déclaration.

Néanmoins, le ministère souligne que l’enquête des experts est toujours en cours et qu’il est trop tôt pour faire en tirer des conclusions définitives.

Selon la version officielle, le certificat de décès de Pablo Neruda indique qu’il est mort d’un cancer de la prostate le 23 septembre 1973, douze jours après le renversement de Salvador Allende.

Pourtant, les proches du poète déclarent qu’il voulait s’exiler au Mexique avec son épouse Matilde pour demander de l’aide aux gouvernements étrangers afin de chasser Pinochet en moins de trois mois. En effet, le poète était un homme politique de gauche, diplomate, sénateur et un ami proche du président chilien renversé. Mais il a été hospitalisé avant de prendre l’avion. Selon certaines estimations, on lui aurait alors injecté un produit mortel dans l’estomac, après quoi le poète serait décédé subitement. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales