Marioupol : une cinquantaine de civils évacués d'Azovstal

Marioupol : une cinquantaine de civils évacués d'Azovstal© RT France
Des civils évacués d’Azovstal ont été conduits vers un camp de réfugiés à Biézymennoïe, dans la République populaire de Donetsk.
Suivez RT France surTelegram

D'après l'agence Tass et une responsable ukrainienne citée par l'AFP, une cinquante de civils ont pu être évacués du site industriel d'Azovstal, où sont retranchés les derniers soldats ukrainiens et combattants néo-nazis pro-Kiev de Marioupol.

Un correspondant de l'agence Tass a rapporté qu'au cours de cette seule journée du 6 mai, 51 civils avaient été évacués du site industriel d'Azovstal – le dernier bastion dans Marioupol des militaires ukrainiens et des combattants du bataillon néonazi Azov, l'armée russe contrôlant le reste de la ville.

De même, une responsable ukrainienne citée par l'AFP a déclaré que 50 civils avaient été évacués du site. «Nous avons réussi aujourd'hui à faire sortir 50 femmes, enfants et personnes âgées d'Azovstal. Demain matin, nous poursuivrons l'opération d'évacuation», a ainsi affirmé la vice-Première ministre ukrainienne, Iryna Verechtchouk sur Telegram, accusant en outre les forces russes d'avoir violé le cessez-le-feu mis en place pendant les évacuations.

Le Défense russe avait annoncé unilatéralement le 4 mai l'instauration d'un cessez-le-feu ainsi que l'ouverture d'un couloir humanitaire pour l'évacuation des civils du complexe industriel les 5, 6 et 7 mai.

Les évacuations se déroulent sous l'égide de l'ONU et du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et ont commencé le week-end dernier et ont permis à près de 500 civils de fuir, selon Kiev. L'ONU et le CICR avaient annoncé dans l'après-midi du 5 mai avoir envoyé un nouveau convoi à Azovstal.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix