La NASA : l'atmosphère de Mars était plus dense auparavant

La sonde Maven© Capture d'écran du site de la NASA
La sonde Maven

Les déclarations sur l’atmosphère de la planète rouge ont été retransmises en direct de la conférence qui s'est tenue dans les locaux de l'agence spatiale américaine à Washington au sein de l'auditorium James Webb.

La Nasa est arrivée à ces conclusions sur la base des données collectées grâce à la sonde Maven, un vaisseau spatial qui est en orbite autour de la planète Mars depuis septembre 2014 et qui s’est mis à étudier l’atmosphère de la planète rouge.

Lors d’une conférence de presse, la Nasa a présenté les dernières découvertes que la sonde Maven lui avait permis de réaliser et a répondu aux questions provenant des réseaux sociaux.

Les scientifiques ont révélé que les vents solaires avaient provoqué un changement du climat sur la planète rouge, entraînant une «érosion de l’atmosphère du Mars».

«Mars a perdu son atmosphère. Elle pourrait avoir été congelée, elle aurait pu devenir solide, être éliminée, arrachée de la planète par les vents solaires. C’est pour répondre à ces questions que la NASA a envoyé Maven en mission autour de Mars», a déclaré Dave Brain chercheur de l’Agence spatiale américaine.

«La Terre a un important champ magnétique qui protège l’atmosphère de ces vents. La haute atmosphère peut être partiellement repoussée dans l’espace. Mais Mars ne dispose pas d’une tel bouclier magnétique. Son atmosphère est beaucoup plus réduite mais parvient tout de même à protéger sa surface des vents solaires en les faisant rebondir au loin», a précisé Jasper Halekas, chercheur de l’Université de l’Iowa.

Les scientifiques pensent que l’atmosphère de Mars était beaucoup plus épaisse dans le passé qu’aujourd’hui, à cause d’un lent processus d’affinement qui a duré des millions d’années.

La dernière révélation conséquente de la NASA à propos de Mars remonte au 28 septembre dernier lorsqu'elle a déclaré que les lignes observées à la surface de la planète rouge depuis plusieurs décennies par les astronomes n'étaient autres que des ruisseaux de saumure, une solution de sel et d'eau.

En savoir plus : L’eau sur Mars, une découverte historique de la NASA

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales