La défense russe revendique la destruction d'une usine de munitions près de Kiev

La défense russe revendique la destruction d'une usine de munitions près de Kiev© Genya SAVILOV Source: AFP
Installation militaire détruite par un raid russe le 1er mars à Brovary en banlieue de Kiev (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Moscou a fait savoir que des frappes russes avaient détruit une usine de munitions de Brovary à l'est de Kiev. Les forces spéciales ont quant à elles libéré des otages détenus dans une mosquée turque de Marioupol, sur demande d'Ankara.

Le porte-parole du ministère de la Défense russe a déclaré le 17 avril que des frappes menées dans la région de Kiev avaient détruit une «usine de fabrication de munitions située aux abords de l’agglomération de Bovary». Le maire de Brovary, Igor Sapojko, a de son côté affirmé que «certains éléments d'infrastructure ont été touchés» aux premières heures le 17 avril. 

Le porte-parole précise par ailleurs que «sur l’adresse le 16 avril du président de la Turquie Recep Tayyip Erdogan, une opération spéciale dans le quartier de Primorski a été effectuée afin de libérer les otages détenus par des nazis ukrainiens dans la mosquée turque». Les otages auraient été libérés selon ces déclarations, et «29 militants, notamment des mercenaires étrangers, ont été éliminés».

La défense russe estime par ailleurs que «le régime nationaliste de Kiev a recruté 6 824 mercenaires venant de 63 Etats» depuis le début des opérations russes, le 24 avril. 1 035 de ces «mercenaires» auraient été tués par les forces russes et 912 auraient finalement quitté le pays sans combattre. 

«Je rappelle que conformément au droit international humanitaire, les mercenaires étrangers n’ont pas le statut de "combattants". Ils sont arrivés en Ukraine pour gagner de l’argent en tuant des Slaves. C’est la raison pour laquelle ce qui les attend au mieux, ce sera la responsabilité pénale et de lourdes peines de prison», précise le général russe. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix