Les partisans de l’unité espagnole agissent pour contrarier le projet d’indépendance des Catalans

© Albert Gea Source: Reuters

Alors que plusieurs partis pro-espagnols ont demandé au gouvernement de couper court au processus de sécession, le Premier ministre Mariano Rajoy a annoncé sa volonté de faire tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher le morcèlement du pays.

Trois partis pro-espagnols ont appelé mercredi la Cour constitutionnelle du pays à abolir le vote qui pourrait ouvrir la porte de l’indépendance aux Catalans.

Des branches du Parti populaire, les socialistes et le parti du centre Citoyens, ont tous diffusé des appels séparés demandant au gouvernement de prendre le problème à bras le corps tandis que le Parlement de la région catalane s’apprête à voter la semaine prochaine sur le projet de loi qui relancerait de manière efficace le processus d’indépendance.

En octobre, le parti indépendantiste basé en Catalogne «Ensemble pour le oui» a introduit son projet de loi appelant à la tenue d’un référendum sur l’indépendance. Le mouvement a été rapidement critiqué par Mariano Rajoy, qui a qualifié cette action de «provocation» et a annoncé son intention d’«utiliser tous les moyens politiques et légaux» en sa possession pour annuler le projet.

Les appels à l’indépendance se sont considérablement intensifiés au cours des dernières années alors que les nationalistes catalans recueillent de plus en plus les faveurs des sondages. Cependant, bien que les groupes pro-indépendants ont gagné une majorité de sièges au Parlement de la région en novembre, une majorité de Catalans, 51%, s’est opposée au projet de loi selon le journal espagnol El Pais.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales