Pékin déconseille les Etats-Unis de continuer à mener des opérations en mer de Chine méridionale

Le ministère chinois de la Défense Chang Wanquan Source: Reuters
Le ministère chinois de la Défense Chang Wanquan

Le ministère chinois de la Défense a appelé les Etats-Unis à ne plus porter atteinte à sa souveraineté, suite à l’incident de la semaine dernière quand une patrouille maritime américaine a fait irruption en mer de Chine méridionale.

Des inquiétudes ont été exprimées par le ministre de la Défense chinois Chang Wanquan à son homologue américain Ashton Carter, mardi, en Malaisie, où se déroule la réunion des chefs de la Défense des pays de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN).

Chang Wanquan a souligné que les Etats-Unis ne devaient sous aucun prétexte prendre des mesures susceptibles de menacer les intérêts de la sécurité chinoise.

La semaine dernière, le croiseur américain Lassen a pénétré de 19 kilomètres «illégalement» dans le Sud de la mer de Chine près des îles en litige Spratly (Nansha), que Pékin considère faire partie de son territoire. Le rocher était immergé avant que Pékin n’entame un ambitieux projet visant à en faire des îles viables.

Pékin s’est opposé à la mission de Lassen en mer de Chine méridionale et accuse les Etats-Unis d’avoir aggravé les tensions dans cette partie du monde.

«Les actions du croiseur américain ont menacé la souveraineté et la sécurité de la Chine, ainsi que la sécurité du personnel et des installations sur le récif et porté atteinte à la paix et à la stabilité de la région», a annoncé le ministère chinois des Affaires étrangères.

Cependant, Washington a répliqué et indiqué qu’il allait naviguer et voler où il le désirait dans les eaux et l’espace internationaux.
«Les Etats-Unis vont mener une opération maritime en mer de Chine méridionale ces prochains jours et continueront à effectuer des opérations similaires», a fait savoir Ashton Carter.

Ce à quoi Pékin a riposté en organisant un entraînement avec ses avions de combat dans la même zone les jours qui ont suivis.

Le fait que Washington se dispute avec Pékin au sujet de la mer de Chine méridionale, a engendré un revirement de situation au cours du forum de l’ASEAN. Ainsi, les interlocuteurs ne se sont entendus sur aucun texte commun.

«Notre compréhension consiste à ce qu’aucune déclaration commune ne soit élaborée», a noté le responsable américain.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales