Jeb Bush s’excuse d'avoir «insulté» la France sur sa semaine de travail

Jeb Bush s'est excusé de ses propos© Mike Stone Source: Reuters
Jeb Bush s'est excusé de ses propos

Alors qu’il s’était laissé aller à une comparaison hasardeuse en sous-entendant que les Français étaient fainéants, le candidat républicain aux présidentielles américaines de 2016 a reconnu avoir offensé sans fondement l’Hexagone, et s’en est excusé.

Une semaine après s’être adonné au French bashing en déclarant que la semaine de travail hexagonale ne comptait que trois jours d’activité, Jeb Bush a tenu à revenir sur l’incident, qui lui avait valu des critiques, notamment de la part de l’ambassadeur de France aux Etats-Unis.

«J’ai commis l’erreur de dire que le Congrès fonctionnait selon la semaine de travail française — j’ai réellement causé du tort aux Français. Je sais maintenant que la semaine de travail moyenne française est en fait plus longue que la semaine de travail allemande (…) donc, mon Dieu, j’ai totalement insulté un pays entier — notre premier allié — qui nous a aidé à devenir une nation indépendante ! Et je m’en excuse», a-t-il déclaré à des journalistes dans l’hebdomadaire d’information américain Time.

Lors d’un débat télévisé sur la chaîne nationale CNBC le 29 octobre, le candidat avait critiqué le manque d’assiduité de Marco Rubio, sénateur républicain de la Floride et rival dans la course à la présidence. Il avait alors déclaré à celui-ci : «Tu devrais te présenter au travail. Je veux dire, le Sénat, est-ce une semaine à la Française ? Tu as le droit de ne venir que trois jours par semaine ?».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales