La Russie annonce avoir «mis hors service» 74 sites militaires ukrainiens

La Russie annonce avoir «mis hors service» 74 sites militaires ukrainiens© Konstantin Mihalchevskiy Source: Sputnik
Des engins militaires russes à Armyansk en Crimée, Russie, le 24 février 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La Défense russe a déclaré avoir «mis hors service» 74 sites terrestres de l'infrastructure militaire ukrainienne. La Russie a lancé tôt le 24 février une opération militaire en Ukraine, disant vouloir défendre les Républiques de Donetsk et Lougansk.

Dans un communiqué publié dans l'après-midi de ce 24 février, la Défense russe a affirmé avoir «mis hors service», dans le cadre de ses frappes menées le jour-même, «74 sites terrestres de l'infrastructure militaire de l'Ukraine».

Le ministère a ainsi assuré avoir atteint 11 aérodromes de l'armée de l'air ukrainienne, trois postes de commandement, une base des forces navales du pays, mais aussi 18 stations radar de systèmes de missiles antiaériens S-300 et Buk-M1. «Un hélicoptère de combat et quatre drones d'attaque Bayraktar TB-2 ont été abattus», peut-on encore lire dans le texte qui précise que «les forces armées de la Fédération de Russie ne frappent pas les villes ukrainiennes tout comme les infrastructures sociales des garnisons militaires».

Le communiqué fait en outre état d'ordres spéciaux que le ministre de la Défense Sergueï Choïgou a fait parvenir «à tous les commandants des unités pour qu’ils traitent les militaires ukrainiens avec respect». «Compte tenu du fait que les militaires des forces armées de l’Ukraine, contrairement aux nationalistes, ont prêté serment au peuple ukrainien et ont obéi aux ordres, il faut les traiter avec respect. Créer des couloirs sécurisés permettant aux militaires ukrainiens qui ont déposé les armes de retourner auprès de leurs familles depuis les zones d’opération», a notamment préconisé le ministre auprès de ses subordonnés.

Tôt le 24 février, le président russe Vladimir Poutine a annoncé une opération militaire, disant vouloir défendre les républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, dont il a reconnu l'indépendance le 21 février.

Du côté ukrainien, le chef des armées ukrainiennes Valery Zaloujny a rapporté dans l'après-midi du 24 février que «des combats [étaient] en cours pour l'aéroport de Gostomel» situé à quelques kilomètres au nord-ouest de Kiev. Selon lui, des combats seraient également menés pour les villes de Guenitchesk, Skadovsk et Chaplynka, dans la région de Kherson, près de la Crimée. 

L'armée ukrainienne a également affirmé avoir abattu cinq avions et un hélicoptère de l'armée russe et avoir tué une cinquantaine «d'occupants russes» dans l'est du pays.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix