Dossier ukrainien : le Venezuela apporte son soutien à Poutine et au peuple russe

Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, s'exprime après la signature d'un accord avec la Russie, au palais présidentiel de Caracas, le 16 février 2022 (image d'illustration).© Matias Delacroix
Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, s'exprime après la signature d'un accord avec la Russie, au palais présidentiel de Caracas, le 16 février 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Nicolas Maduro a assuré son homologue russe Vladimir Poutine de son soutien sur le dossier ukrainien, compte tenu de la mobilisation potentielle des forces armées russes pour le maintien de la paix dans le Donbass.

«Le Venezuela est avec Poutine, il est avec la Russie, [...] avec les causes courageuses et justes dans le monde», a déclaré le président vénézuélien Nicolas Maduro le 22 février à la télévision lors du conseil des ministres, au regard des derniers rebondissements liés à l'épineux dossier ukrainien.

Pour rappel, assurant qu'il avait essayé de résoudre la crise ukrainienne par le biais des accords de Minsk, le président russe a reconnu, le 21 février, l’indépendance des Républiques populaires de Lougansk et de Donetsk, en proie à un conflit sanglant face à l'armée ukrainienne depuis 2014.

Toujours le Venezuela, toujours la révolution chaviste avec Poutine, avec la Russie, avec le peuple russe

Nicolas Maduro a rappelé que son prédécesseur et mentor Hugo Chavez (1999-2013) avait soutenu la Russie quand elle avait reconnu en 2008 l'indépendance de l'Ossetie du sud lors du conflit avec la Géorgie. 

«Toujours le Venezuela, toujours la révolution chaviste avec Poutine, avec la Russie, avec le peuple russe», a plaidé le président vénézuélien estimant que les Etats-Unis et l'OTAN cherchaient, «par des moyens militaires [à] en finir avec la Russie».

Le vice-Premier ministre russe Iouri Borissov, qui était à Caracas la semaine passée, avait souligné que le Venezuela était un «partenaire stratégique de la Russie [...] dans cette situation d'instabilité croissante».

Autre pays d'Amérique latine à avoir commenté les récents développements de la crise en Ukraine : Cuba, qui a récemment vivement critiqué l'«hystérie propagandiste» de Washington contre la Russie et l'«expansion» de l'OTAN jusqu'à ses frontières.

Sortie de crise : Poutine plaide en faveur de négociations

A l'occasion d'une conférence de presse tenue le 22 février, Vladimir Poutine a déclaré qu'il n'avait jamais affirmé que les troupes russes seraient «immédiatement» déployées dans les républiques du Donbass.

Il a cependant tenu à préciser que si nécessaire, les forces armées russes feraient face à leurs obligations.

Le président russe a en outre exprimé son souhait de voir les litiges territoriaux aux frontières des républiques du Donbass se régler par le biais de négociations, assurant que le meilleur moyen de résoudre la crise serait que l'Ukraine s'engage à ne pas intégrer l'OTAN.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix