Lavrov accuse l'Occident de vouloir «créer une confrontation insurmontable» entre Russie et OTAN

Sergueï Lavrov© Shamil Zhumatov Source: AP
Sergueï Lavrov, le 17 février 2022, à Moscou (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Lors d'une rencontre avec son homologue syrien, le ministre russe des Affaires étrangères a déclaré que l'Occident essayait de créer une «confrontation insurmontable entre la Russie et l'OTAN».

A l'occasion de sa rencontre avec son homologue syrien Fayçal Mikdad le 21 février, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a accusé «l'Occident» de vouloir «créer une confrontation insurmontable entre la Russie et l'OTAN».

«La situation dans le monde évolue rapidement, cela vaut également pour l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient, y compris le règlement syrien. Malheureusement, nos efforts avec vous, qui visent à mettre en œuvre la résolution 2254 du Conseil de sécurité de l'ONU, sont affectés par l'atmosphère que sont en train d'intensifier nos collègues occidentaux, qui cherchent à créer une confrontation presque insurmontable entre la Fédération de Russie et l'alliance occidentale», a déploré Sergueï Lavrov. 

«Nous ne permettrons certainement pas à de telles tentatives de saper notre capacité à obtenir des résultats concrets, d'affecter négativement d'une manière ou d'une autre le développement des relations stratégiques les plus étroites entre la Russie et la Syrie et nos efforts pour parvenir à une paix juste basée sur le renforcement de la souveraineté, de l'intégrité territoriale et l'indépendance politique de votre pays», a-t-il en outre souligné en s'adressant à son homologue. 

La déclaration du ministre russe survient alors que les Américains ne cessent de répéter, encore le 20 février par la voix du chef de la diplomatie Antony Blinken, que la Russie est «sur le point» d'envahir l'Ukraine. Une hypothèse fermement réfutée par Moscou, qui accuse l'Occident de chercher à envenimer la situation.

Par ailleurs, la situation s'est sérieusement détériorée dans l'est de l'Ukraine ces derniers jours. Le 21 janvier, le Service russe de sécurité (FSB) a annoncé qu'un «obus d’un modèle inconnu tiré depuis le territoire ukrainien [avait] complètement détruit un lieu de service des garde-frontières du FSB de la Fédération de Russie».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix