Zelensky invite Biden à se rendre à Kiev «dans les prochains jours»

Joe Biden reçoit son homologue ukrainien Volodymyr© Brendan Smialowski Source: AFP
Le président américain Joe Biden reçoit son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky à la Maison Blanche le 1er septembre 2021.
Suivez RT France surTelegram

Volodymyr Zelensky a invité ce 13 février Joe Biden à se rendre à Kiev selon un communiqué de la présidence ukrainienne. De son côté, Washington n'a néanmoins fait aucune référence à cette invitation dans son compte-rendu.

Lors d'une conversation téléphonique ce 13 février, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a invité le chef d'Etat américain Joe Biden à Kiev. Une visite qui témoignerait selon le président ukrainien du soutien de Washington face au présumé risque d'une invasion russe. 

De son côté, Moscou a démenti à de multiples reprises toute velléité d'attaque contre l'Ukraine, qualifiant les accusations américaines de «provocations». La Russie considère par ailleurs comme une «menace» le soutien militaire occidental à Kiev et l'extension de l'OTAN.

«Je suis convaincu que votre visite à Kiev dans les prochains jours [...] serait un signal fort et contribuerait à stabiliser la situation», a déclaré la présidence ukrainienne, citant une déclaration de Volodymyr Zelensky à Joe Biden.

Pourtant la veille, le président Volodymyr Zelensky, cité par l'agence Interfax-Ukraine, avait fustigé les mises en gardes américaines contre une attaque imminente de la Russie visant l'Ukraine. «Actuellement, le meilleur ami de nos ennemis est la panique dans notre pays. Et toutes ces informations [sur une attaque russe imminente] ne font que provoquer la panique et ne nous aident pas», avait-il déclaré lors d'un déplacement en province.

Il avait jugé qu'il y avait «trop» de prédictions annonçant une «guerre profonde, totale de la part de la Russie». «Si vous avez une information en plus sur une invasion certaine à 100%, donnez-la nous !», avait-il encore insisté.

L'invitation de Zelensky absente du compte-rendu de l'exécutif américain

Comme le rapporte l'AFP, côté américain, Washington n'a fait aucune référence à cette invitation dans son compte-rendu de la conversation téléphonique. «Les deux dirigeants ont convenu de l'importance de poursuivre la diplomatie et la dissuasion en réponse au renforcement militaire russe aux frontières de l'Ukraine», selon le compte-rendu de l'exécutif américain. 

Cette entretien survient au lendemain de celui tenu entre les présidents russe et américain. Selon la Maison Blanche, le chef d'Etat américain avait averti son homologue russe de «répercussions sévères et rapides» en cas d'attaque de l'Ukraine. Cité par l'AFP, un responsable américain avait estimé qu'il n'y avait pas eu de «changement fondamental» à noter après l'appel du jour entre Vladimir Poutine et Joseph Biden. 

Egalement cité par l'AFP, Iouri Ouchakov, conseiller diplomatique de Vladimir Poutine, avait de son côté dénoncé une hystérie américaine à «l'apogée» après cet échange téléphonique, tout en précisant que les présidents avaient convenu de «poursuivre les contacts à tous les niveaux». «Ces derniers jours et ces dernières heures, la situation a été menée à l'absurde [...], les Américains annoncent la date même de l'invasion russe, et en même temps gonflent les muscles militaires de l'Ukraine», avait-il pointé. La dernière conversation téléphonique entre les deux présidents remonte à fin 2021.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix