Le réseau informatique de la Défense belge ciblé par une cyberattaque

Le réseau informatique de la Défense belge ciblé par une cyberattaque© Kacper Pempel Source: Reuters
Image d'illustration.
Suivez RT France surTelegram

Le ministère belge de la Défense a été la cible d'une cyberattaque exploitant une vulnérabilité récemment découverte dans le logiciel de connexion Log4j. Selon un porte-parole, le réseau est toujours en train d'être sécurisé.

La ministère belge de la Défense a détecté le 16 décembre une attaque visant son réseau informatique. L'information n'a été confirmée que trois jours plus tard par le porte-parole de la Défense, le commandant Olivier Séverin.

«Tout le week-end, nos équipes ont été mobilisées pour circonscrire le problème, maintenir nos activités et prévenir nos partenaires. La priorité est donnée à l’opérationnalité du réseau. Un monitoring continuera à être assuré», a-t-il ainsi fait savoir le 19 décembre, cité par l'agence Belga. «Des mesures de quarantaine ont été mises en place afin de circonscrire les éléments infectés», a-t-il précisé. Ludivine Dedonder, porte-parole de la ministre de la Défense, a ajouté auprès de Politico que le ministère «travaille dur» pour sécuriser le réseau.

Cette attaque, dont les auteurs n'ont pas été identifiés, survient à la suite de l’exploitation de la vulnérabilité de Log4j, rendue publique la semaine passée et qui pourrait compromettre des millions d'appareils, a précisé la Défense. Une faille dans certaines versions de Log4j, un logiciel très utilisé – notamment par Amazon, Apple, Cloudflare, Tesla, Minecraft ou encore Twitter – permet de prendre très facilement le contrôle de la machine qui l’héberge. Le pirate peut alors circuler dans le réseau informatique de la victime et y déployer ce qu'il souhaite.

Les entreprises et les autorités – belges comme étrangères – font leur possible pour corriger la vulnérabilité. L'Agence américaine de cybersécurité et de sécurité des infrastructures a notamment publié une directive d'urgence invitant les autres agences fédérales à corriger la faille.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix