«Basse politique» : Cuba déplore son maintien sur la liste des Etats soutenant le terrorisme

- Avec AFP

«Basse politique» : Cuba déplore son maintien sur la liste des Etats soutenant le terrorisme© Marco Bello Source: Reuters
Un homme brandit un drapeau de Cuba pendant une manifestation de l'opposition cubaine, à Miami, aux Etats-Unis, le 14 novembre 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

L'administration américaine a annoncé qu'elle maintenait à l'étude la désignation de Cuba comme Etat soutenant le terrorisme. Pour le chef de la diplomatie cubaine, les Etats-Unis ne disposent pas d'«éléments crédibles pour justifier» cette décision.

Le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodriguez, a qualifié le 18 décembre de «basse politique» et d'«opportunisme» la décision des États-Unis de maintenir à l'étude la désignation de Cuba comme Etat soutenant le terrorisme. Lors de la présentation du rapport annuel sur le terrorisme, John Godfrey, coordinateur de la lutte contre le terrorisme au département d'Etat américain, a en effet expliqué que cette désignation restait «à l'étude».

«La politique politicienne bon marché et l'opportunisme dictent les positions de la politique étrangère américaine», a réagi Bruno Rodriguez sur Twitter. Le chef de la diplomatie cubaine a ajouté que les Etats-Unis n'étaient «pas en mesure de présenter des éléments crédibles pour justifier» cette décision.

Cette mesure est populaire parmi de nombreux exilés cubains en Floride, un état crucial pour la politique intérieure des Etats-Unis. Peu avant de quitter la présidence en janvier 2021, Donald Trump a remis Cuba sur cette liste noire, dont elle avait été retirée par le président Barack Obama en 2015 dans le cadre de sa politique de rapprochement avec La Havane.

Les Cubains avaient espéré que lorsque Joe Biden, ancien vice-président d'Obama, deviendrait président, il retirerait leur pays de la liste. Mais il a maintenu largement la politique du républicain Trump, qui avait appliqué 243 sanctions supplémentaires envers Cuba. Dans une lettre envoyée le 16 décembre au président américain, 114 législateurs démocrates lui ont demandé de retirer Cuba de la liste, affirmant que l'administration Trump n'avait fourni aucune nouvelle donnée pour justifier sa décision. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix