Vidéo choquante d’une fusillade entre gangs de motards au Texas

© Capture d'écran d'une vidéo d'Attorney Depot

Les autorités texanes ont publié les images prises par les caméras de surveillance du restaurant Twin Peaks à Waco, où a éclaté une fusillade entre deux bandes rivales de motards et la police de Waco. On dénombre neuf morts et 177 arrestations.

Le 17 mai est entré dans l’histoire des club de motards comme un jour noir après l’escarmouche entre Bandidos et Cossacks, deux bandes rivales américaines. Les hostilités ont commencé dans le restaurant Twin Peaks de Waco, au Texas, réputé pour être un lieu de prédilection des motards.

Selon les affirmations de la police, une personne s'est fait rouler sur le pied, ce qui a, au final, provoqué une émeute sur le parking du restaurant. Mais les choses n’en sont pas restées là, les affrontements se sont poursuivis à l’arme blanche et à coups de chaîne à l’intérieur du restaurant. Une fusillade a même éclaté, laissant le parking couvert de blessés au milieu desquels neufs morts ont été dénombrés.

Les policiers arrivés sur place ont été impliqués dans la fusillade mais aucun membre des forces de l’ordre n’a été touché. Quand la police a commencé à désarmer les individus, elle a découvert que presque tout le monde était armé. 177 personnes ont été arrêtées et la police a saisi plus de 1 000 armes, dont 151 pistolets, une montagne de couteaux et de coups de poing américains.

Les deux bandes s’accusent mutuellement d’avoir provoqué la fusillade et leurs avocats déclarent que ces arrestations massives sont illégales, étant donné que la majeure partie des personnes incarcérées étaient à l’abri dans le restaurant et ne pouvaient donc pas être impliquées dans la fusillade. L'enquête qui avait pour but de déterminer les responsabilités est terminée mais n’a débouché sur aucune inculpation officielle pour le moment. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales