Un «malentendu» ? Le moment où éclatent des incidents à la frontière entre l'Iran et l'Afghanistan

Un «malentendu» ? Le moment où éclatent des incidents à la frontière entre l'Iran et l'Afghanistan© Majid Asgaripour / WANA (West Asia News Agency) Source: Reuters
Une tour de guet à la frontière entre l'Afghanistan et l'Iran, le 8 septembre 2021. (Image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Des incidents ont éclaté à la frontière entre l'Iran et l'Afghanistan avec des échanges de tirs du fait d'un «malentendu». L'incident a été rapidement stoppé et serait dû à des «différends entre les habitants», selon les autorités iraniennes.

Des tirs ont été échangés le 1er décembre entre les forces frontalières iraniennes et les Taliban afghans à la suite d'un «malentendu à la frontière» près de la province afghane de Nimroz, a annoncé ce 1er décembre l'agence de presse iranienne Tasnim, reprise par Reuters et l'AFP.

Mais ces incidents n'ont pas duré. «Les affrontements ont pris fin et l'Iran discute du différend sur la frontière avec les Taliban», assure l'agence de presse, ajoutant que des informations circulant sur la capture d'un camp frontalier iranien par les Taliban étaient fausses.

Dans un communiqué, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Saïd Khatibzadeh a fait savoir que l'incident était survenu à cause d'un «différend frontalier entre les habitants» de la zone, sans mentionner les Taliban. «La situation a été réglée. Les tirs ont pris fin après des contacts entre les gardes-frontières des deux pays», a ajouté le porte-parole.

A la source du malentendu, «des agriculteurs iraniens ont traversé des murs de protection érigés à l’intérieur de l'Iran et les Taliban ont réagi en jugeant que leur frontière avait été franchie», selon l'agence Tasnim. Les Taliban auraient alors ouvert le feu et les forces iraniennes ont riposté.

L'Iran, qui partage une frontière de plus de 900 kilomètres avec l'Afghanistan, ne reconnaît pas le gouvernement formé par les Taliban, même s'il a semblé esquissé ces derniers mois un rapprochement au nom du pragmatisme politique.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix