La Commission européenne retire le document contenant des recommandations sur l'inclusivité

La Commission européenne retire le document contenant des recommandations sur l'inclusivité© Julien Warnand/AP
La commissaire européenne à l'Egalité, Helena Dalli, a mis en retrait son projet visant à rendre la communication de la Commission plus inclusive (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

A la suite d'un début de polémique, la commissaire européenne Helena Dalli a préféré retirer son «guide de l’inclusivité» qui prévoyait de proscrire l'emploi de formules jugées discriminantes, telles que «période de Noël» ou «Mesdames et Messieurs».

La Commission européenne a annoncé, le 30 novembre, à la suite d'un début de polémique, avoir retiré un document interne contenant une série de recommandations pour communiquer de façon «inclusive» en évitant certains mots et expressions.

«Certains exemples fournis dans les recommandations sur la communication inclusive ont suscité des inquiétudes», a expliqué la commissaire européenne à l'Egalité, Helena Dalli, détaillant sur Twitter les raisons du retrait de ce document. Elle a cependant ajouté que ses services travaillaient à «une version actualisée» de ces consignes, rédigées en anglais et destinées au personnel de la Commission pour leur communication, à la fois interne et externe.

Selon ces «lignes directrices» de la Commission, il convenait de ne pas «présupposer que tout le monde est chrétien» et d'éviter l'expression «la période de Noël» pour lui préférer «la période des vacances». Suscitant l'indignation, notamment en Italie : «Au nom de l'inclusivité, la Commission européenne va jusqu'à annuler Noël», s'était indigné le quotidien italienIl Giornale (droite) le 28 novembre.

Le document préconisait également de bannir l'expression «Mesdames et Messieurs» au profit de «chers collègues», ainsi que les noms de métier au masculin comme «policeman» (policier) ou «workman» (ouvrier).

La candidate du Rassemblement national, Marine Le Pen, est montée au créneau :«La Commission européenne veut bannir les mots "fêtes de Noël" ou même "Mesdames et Messieurs" car elle les juge "discriminatoires"», a-t-elle fustigé, dénonçant des «technocrates [qui] montrent leur vrai visage : celui de l'ennemi de nos identités, de nos racines, de nos traditions».

Interrogé sur ce retrait et sur le caractère contraignant de ces instructions, le porte-parole de la Commission, Eric Mamer, a précisé que «ce n'était pas du tout un document qui aurait eu une quelconque valeur obligatoire» mais qu'il équivalait à «des recommandations en matière de communication».

Selon Le Point, les recommandations n’auraient pas été approuvées par le collège des commissaires mais auraient déjà été diffusées auprès de certains services de la Commission. Des formations à l'écriture inclusive seraient d’ailleurs toujours proposées au personnel. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix