Syrie : Washington allège les sanctions visant les ONG qui coopèrent avec Damas

Syrie : Washington allège les sanctions visant les ONG qui coopèrent avec Damas© Andrew Kelly Source: Reuters
Siège du Département du Trésor des Etats-Unis à Washington (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

L'administration américaine a procédé à une modification de son arsenal de sanctions destinées aux entités coopérant avec le gouvernement syrien. Washington a ainsi annoncé avoir levé certaines mesures punitives visant des ONG.

Ainsi que l'a rapporté l'agence Reuters le 24 novembre, le département du Trésor américain a fait savoir qu'il avait modifié la loi Caesar Act, un outil législatif que Washington a fait entrer en vigueur à l'été 2020, et qui implique une série de mesures punitives à l'encontre du gouvernement syrien et des entités avec lesquelles il coopère.

Dans un récent communiqué, l'administration américaine a en effet annoncé avoir élargi les autorisations accordées aux ONG agissant sur le territoire syrien pour qu'elles puissent s'engager dans certaines transactions et activités appuyant des actions à but non lucratif dans le pays. Washington affirme ainsi vouloir permettre aux ONG en question de procéder à de nouveaux investissements, à l'achat de produits pétroliers raffinés d'origine syrienne destinés à être utilisés en Syrie mais aussi à certaines transactions avec Damas.

Washington lève le pied dans son opposition à la reconstruction syrienne ?

«Le gouvernement américain accorde la priorité à l'élargissement de l'accès humanitaire à travers la Syrie afin de soulager les souffrances du peuple syrien, qui continue à faire face au conflit armé, à l'insécurité alimentaire et à la pandémie de Covid-19», a déclaré une haute responsable du Trésor américain, Andrea Gacki, citée par Reuters. A l'été 2020, l'entrée en vigueur du Caesar Act avait permis à Washington d'organiser un gel de l'aide à la reconstruction du pays, dans l'objectif, selon l'administration américaine, de «favoriser la responsabilisation du régime d’Assad».

«Les Etats-Unis continuent de se concentrer sur la dissuasion des activités malveillantes de Bachar el-Assad, de son régime, de ses amis et de ses complices étrangers, ainsi que des groupes terroristes, notamment en limitant leur capacité à accéder au système financier international et aux chaînes d'approvisionnement mondiales», a encore déclaré Andrea Gacki.

Cette récente modification du Caesar Act survient au moment où, malgré les nombreuses sanctions occidentales dont il continue de faire l'objet, le gouvernement syrien réussit ces derniers mois à multiplier ses ouvertures sur la scène internationale, dans divers secteurs. Damas semble en effet graduellement sortir de l’isolement diplomatique dans lequel il était enfermé depuis le début de la guerre civile en 2011. 

Signe d’un réchauffement des relations entre le pouvoir syrien et plusieurs pays arabes, le chef de la diplomatie des Emirats arabes unis a rencontré le 9 novembre Bachar el-Assad lors de la première visite à Damas d’un haut responsable de ce pays depuis le début du conflit.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix