Nouveaux heurts nocturnes aux Pays-Bas : des policiers blessés à La Haye

Nouveaux heurts nocturnes aux Pays-Bas : des policiers blessés à La Haye© Ruptly
Heurts pendant une manifestation nocturne à La Haye, aux Pays-Bas, dans la nuit du 20 au 21 novembre 2021.
Suivez RT France surTelegram

De nouvelles manifestations nocturnes contre les restrictions sanitaires ont viré à l'émeute aux Pays-Bas, notamment à La Haye où des policiers ont été blessés lors de heurts, au lendemain des coups de feu tirés par les forces de l'ordre à Rotterdam.

A peine 24 heures après la manifestation nocturne de Rotterdam à l'issue de laquelle plusieurs personnes ont été blessées, La Haye, ville où siège le gouvernement néerlandais, a été le théâtre dans la soirée du 20 novembre de nouveaux affrontements.

Des policiers blessés

Des policiers en tenue anti-émeute ont chargé des groupes de manifestants qui leur jetaient des pierres et des objets divers dans un quartier populaire, et ont utilisé un canon à eau pour éteindre des vélos en feu à une intersection très fréquentée. Ainsi que le rapporte l'AFP, cinq policiers ont été blessés et au moins sept personnes arrêtées. 

Selon la police de La Haye, un de ses fonctionnaires a été transporté à l'hôpital pour une commotion cérébrale et deux autres souffrent de lésions auditives causées par le bruit des feux d'artifice. Une ambulance transportant un patient a eu sa vitre brisée par un jet de pierre, a ajouté la police.

Des violences ont également éclaté à Urk, petite ville protestante du centre du pays, et dans plusieurs localités de la province du Limbourg (sud). Deux rencontres de football ont par ailleurs été interrompues plusieurs minutes à Alkmaar (ouest) et Almelo (est) par des supporters frustrés par le huis clos imposé dans le cadre de la lutte anti-Covid, selon les médias locaux.

De nouvelles restrictions ont mis le feu aux poudres

En début de journée, les manifestations avaient pourtant commencé dans le calme dans plusieurs villes du pays, comme à Amsterdam ou à Breda (sud), où un millier de personnes ont défilé en portant des pancartes disant «Non au confinement». 

Les Pays-Bas ont réintroduit la semaine dernière un confinement partiel pour faire face à une flambée de cas de Covid-19, avec une série de restrictions sanitaires touchant notamment le secteur de la restauration, qui doit fermer à 20h. 

Le gouvernement projette désormais d'interdire certains lieux aux non-vaccinés, notamment les bars et les restaurants pour tenter d'enrayer la vague de contaminations. Plus de 21 000 nouveaux cas de  Covid-19 ont été enregistrés le 19 novembre aux Pays-Bas.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»