Malgré un taux de vaccination de 118%, Gibraltar veut annuler les célébrations officielles de Noël

Malgré un taux de vaccination de 118%, Gibraltar veut annuler les célébrations officielles de Noël© JON NAZCA Source: Reuters
Gibraltar est un élève sérieux en matière de vaccination (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le territoire britannique de Gibraltar prévoit de prendre une mesure radicale pour tenter d'enrayer la pandémie : annuler les festivités officielles pour la période de Noël. Pourtant, Gibraltar possède un taux de vaccination supérieur à 100%.

Avec un taux de vaccination contre le Covid de 118% et une grande partie de sa population vaccinée, Gibraltar pouvait aborder la nouvelle vague de coronavirus sereinement.

Pourtant, dans un communiqué officiel publié le 12 novembre, l'enclave britannique située au sud de l'Espagne, fait savoir son «intention» d'annuler entre autres «les fêtes de Noël officielles, les réceptions officielles et les rassemblements similaires» durant la période de fin d'année. Dans son argumentation, Gibraltar explique que l'augmentation constante des cas positifs au Covid-19 en octobre s'est poursuivie en novembre et «est devenue encore plus exponentielle ces derniers jours». 

«Il y a 359 cas actifs de Covid-19 à Gibraltar [le 12 novembre], 57 nouveaux cas aujourd'hui [72 le 11 novembre], 5 hospitalisations et un total de 440 personnes en isolement. Cela reflète en partie le taux élevé de tests de dépistage des résidents de Gibraltar, ce qui nous permet de détecter beaucoup plus de cas positifs qu'ailleurs» précise-t-on. Les autorités ne donnent pas plus de détails, dans ce communiqué, sur la prévalence des non-vaccinés parmi les cas enregistrés. 

Elles listent en revanche tous les jours sur Twitter un décompte des nouveaux cas de contaminations en y précisant l'âge et le statut vaccinal, qui font apparaître une part importante de personnes non-vaccinées.

«Cela signifie qu'il est essentiel que le public se comporte de manière prudente et raisonnable en gardant à l'esprit que nous sommes toujours dans une pandémie mondiale et que des gens perdent la vie chaque jour partout dans le monde», ajoute le gouvernement du Rocher qui rappelle que son organisme de santé publique «a identifié que depuis le 2 octobre, un certain nombre d'événements organisés ont été associés à des cas adultes positifs». Parmi eux, le communiqué cite des «rassemblements religieux».

Par ailleurs, Gibraltar «déconseille fortement» sa population «d'organiser de grands événements» privés, au cours des quatre prochaines semaines, correspondant aux rappels pour une troisième dose de vaccins. 

Un taux de vaccination supérieur... à 100%

En date du 12 novembre, Gibraltar a un taux de vaccination anti-Covid qui s'élève à 118%, selon les chiffres officiels, repris sur le site Our World in data. Cela s'explique notamment par le fait que l'enclave a vacciné plusieurs milliers de travailleurs transfrontaliers, qui ne réside pas à Gibraltar. Par ailleurs, toute la population de Gibraltar n'est pas à proprement parler vaccinée et la campagne de vaccination des 12 - 15 ans est encore en cours, comme le soulignent les autorités, invitant d'ailleurs les personnes éligibles à se faire vacciner.

D'après les statistiques délivrées par le JHU CSSE, le nombre de nouveaux cas augmentent à Gibraltar avec une moyenne sur les sept derniers jours de 56 cas par jour. Une courbe qui est en hausse depuis début octobre. Au 15 novembre, Gibraltar a recensé plus de 6 500 cas sur une population d'environ 34 000 personnes. 

ERRATUM

Dans une précédente version de cet article, depuis lors corrigée, nous écrivions que Gibraltar avait une «population vaccinée à 99%». Le taux de vaccination de l'enclave est en fait de 118%, selon les chiffres officiels, repris sur le site Our World in data. Ce pourcentage ne se rapporte pas uniquement à sa population, puisque Gibraltar a également vacciné plusieurs milliers de travailleurs transfrontaliers qui n'y résident pas.

Nous écrivions par ailleurs que les autorités ne donnaient «pas plus de détails sur la prévalence des non-vaccinés parmi les cas» de Covid enregistrés. Si elles ne précisent pas en effet cet élément dans le communiqué objet de notre article, elles publient en revanche sur Twitter régulièrement un décompte des nouveaux cas, classés par statut vaccinal, qui laisse apparaître une forte proportion de personnes non-vaccinées parmi ces nouveaux cas.

Nous avons par ailleurs corrigé une citation approximative faisant état de l'intention des autorités de Gibraltar d'annuler «un certain nombre de fêtes de Noël, les réceptions officielles et les rassemblements similaires». Le communiqué des autorités exprimait plus précisément l'intention d'annuler «les fêtes de Noël officielles, les réceptions officielles et les rassemblements similaires», c'est à dire celles qu'il projetait d'organiser lui-même.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»