Lettonie : les employeurs peuvent licencier le personnel opposé à la vaccination contre le Covid

- Avec AFP

Lettonie : les employeurs peuvent licencier le personnel opposé à la vaccination contre le Covid© Menahem KAHANA Source: AFP
Un soignant israélien prépare une dose du vaccin anti-Covid Pfizer au service de santé Clalit à Jérusalem, le 1er août 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

En vertu d'une nouvelle réglementation entrée en vigueur ce 15 novembre en Lettonie, les employeurs peuvent désormais licencier des membres de leur personnel qui refusent de se faire vacciner contre le Covid-19.

Vacciné ou licencié : les employeurs en Lettonie pourront désormais se séparer des membres de leur personnel refusant la vaccination contre le Covid-19, en vertu d'une nouvelle réglementation entrée en vigueur ce 15 novembre dans ce pays balte membre de l'Union européenne.

Les responsables politiques élus ne disposant pas d'un certificat de vaccination ou d'une preuve de leur guérison seront également exclus de leurs fonctions et ne recevront aucun émolument jusqu'à ce qu'ils se fassent vacciner. Une telle mesure pourrait ainsi concerner deux parlementaires qui refusent la vaccination.

Un «congé forcé non payé» avant un éventuel licenciement en cas de refus

Et on estime par exemple qu'environ 30% des membres du conseil municipal de Rezekne, dans l'est de la Lettonie, n'ont aucun certificat de vaccination. Dans la pratique, il est dorénavant possible de mettre en «congé forcé non payé» un employé non vacciné pendant trois mois puis de le licencier avec un mois de salaire pour indemnité s'il persiste à refuser la vaccination.

Le gouvernement a aussi durci les règles s'appliquant aux galeries marchandes de plus de 1 500 mètres carrés, interdites aux non-vaccinés. A Riga, la capitale, le centre commercial Domina où ces dispositions sont déjà appliquées était à moitié désert comparé à un lundi normal, un vigile vérifiant le statut de chaque client.

Parallèlement à la mise en œuvre de ces nouvelles mesures, le gouvernement a annoncé la levée du couvre-feu nocturne imposé il y a trois semaines. 

«Nous avons réussi à éviter la catastrophe qui se profilait dans les hôpitaux [...] et nous avons plus de succès avec la vaccination, mais la bataille est loin d'être terminée» a expliqué le ministre de la Santé Daniels Pavluts dans une tribune. Selon lui, le nombre des patients souffrant d'une infection pulmonaire dans les hôpitaux est trois fois plus élevé que ce pour quoi le système de santé est prévu.

Environ 60% des adultes sont vaccinés en Lettonie, un pays de 1,9 million d'habitants, qui affiche ainsi l'un des plus faibles taux de vaccination complète dans l'Union européenne, selon les dernières données.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix