Nouvelle manifestation contre les restrictions sanitaires liées au Covid-19 en Bulgarie (VIDEO)

Suivez RT France surTelegram

Alors que la Bulgarie est confrontée à une quatrième vague de contaminations, l'exécutif a mis en place le 21 octobre un pass sanitaire qui a poussé des centaines de manifestants à protester dans les rues de la capitale Sofia le 24 octobre.

Des centaines de personnes ont investi les rues de Sofia, la capitale bulgare, le 24 octobre pour s'opposer au pass sanitaire ainsi qu'à la vaccination obligatoire contre le Covid-19. Les participants ont également marché jusqu’à l’ambassade d'Italie par solidarité avec les manifestations qui se déroulent actuellement dans ce pays. Des centaines de manifestants s'étaient déjà rassemblés pour les mêmes raisons devant le ministère bulgare de la Santé à Sofia le 20 octobre.

Ce pass sanitaire, entré en vigueur le 21 octobre, est obligatoire pour accéder aux restaurants et hôtels, ainsi que dans les lieux culturels, salles de sport et événements sportifs. Dans les hôpitaux et maisons de retraite, le personnel devra aussi montrer une preuve de vaccination, de guérison ou un test négatif de moins de 48 heures. Les centres de vaccination bulgares ont signalé une hausse de fréquentation depuis l'annonce de la mesure, avec trois fois plus de personnes recevant l'injection le 22 octobre par rapport à la semaine précédente. 

Un nouveau confinement est possible

Pour le moment, la Bulgarie a le taux de vaccination le plus bas de l'Union européenne (24% des Bulgares ont achevé un parcours vaccinal complet), alors que le pays fait face à une quatrième vague de contamination. Le ministre de la Santé Stoycho Katsarov a prévenu sur la chaîne Nova TV que si la courbe des contaminations ne se réduisait pas d'ici 10 à 15 jours, il y aurait «d'énormes problèmes» pesant sur le système de santé. Le ministre a ajouté qu'un nouveau confinement n'était pas exclu. 

Malgré la mise en place d'un pass sanitaire dans des lieux comme les restaurants et les centres commerciaux, des experts cités par l'AFP signalent que la vague actuelle pourrait entraîner jusqu'à 5 000 à 9 000 contaminations par jour d'ici deux semaines, dans ce pays de 6,9 millions d'habitants. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»