La Défense russe confirme la mort d’un soldat russe qui s’est suicidé en Syrie

La base militaire russe à Lattaquié Source: RIA NOVOSTI
La base militaire russe à Lattaquié

Le ministère russe de la Défense a officiellement certifié les informations rapportées ce matin dans les médias selon lesquelles un militaire russe est mort sur la base russe de Lattaquié.

«Un soldat qui effectuait son service militaire sur la base aérienne de Hmeynim (à Lattaquié) en tant que spécialiste technique s’est suicidé lors de ses heures de repos à la fin de son service», a déclaré le ministère mardi dans un communiqué.

Une enquête est actuellement en cours pour déterminer toutes les circonstances de la tragédie, ont ajouté les responsables russes. D’après des informations préliminaires, obtenus après l’analyse des moyens de communication du militaire, la raison de ce passage à l’acte serait lié à des problèmes de cœur.

Plusieurs médias russes et internationaux ont rapporté ce matin cette nouvelle en citant les parents du décédé et des sources militaires anonymes. L’incident a rencontré une vaste résonance en Russie, nombreux étant ceux qui ont essayé d’obtenir plus d’informations sur l’identité du soldat. D’après leurs rapports, il pourrait s’agir d’un jeune soldat de 19 ans originaire de la région de Krasnodar, dans le sud de la Russie. Aucun détail sur l’identité de la victime n’a cependant encore été confirmé par les autorités.

En savoir plus : Journée portes ouvertes à la presse internationale sur la base aérienne russe de Lattaquié

Le groupe de médias russe RBK a contacté les parents présumés du soldat, qui aurait été identifié par plusieurs bloggeurs comme Vadim Kostenko. D’après les parents, ils ont été avertis de la mort du militaire le 25 octobre. D’après les informations préliminaires, il se serait pendu, mais l’annonce officielle reçue peu après ne révélerait pas la cause de mort.

L’agence Reuters a également contacté Alexandre et Svetlana Kostenko, les parents du soldat. «Samedi, il était heureux, de bonne humeur et riait», s’est rappelée la mère de Vadim, alors que son père a avoué ne croire pas que son fils ait pu se suicider à cause d’une fille.

Moscou a entamé le 30 septembre une opération militaire aérienne en Syrie contre les positions de Daesh (Etat islamique) dans ce pays, suite à une requête du président Bachar el-Assad.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales