Un Boeing d'Air France atterrit en urgence à Pékin après un «incident technique»

- Avec AFP

Un Boeing d'Air France atterrit en urgence à Pékin après un «incident technique»© Charles PLATIAU Source: Reuters
Un Boeing-777 d'Air France sur le tarmac de l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle, le 25 mai 2020 (image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Le Boeing-777 qui volait en direction de Paris «a décidé de revenir vers Pékin après 14 minutes de vol en raison de la détection d'un incident technique», selon la compagnie aérienne nationale française.

Tôt dans la matinée de ce 18 septembre, un avion d'Air France à destination de Paris a dû faire demi-tour peu après son décollage de Pékin à la suite d'un «incident technique», comme l'a annoncé la compagnie aérienne. Celle-ci a précisé que l'appareil s'était posé «normalement».

L'équipage du vol AF393 opérant sur un Boeing-777 «a décidé de revenir vers Pékin après 14 minutes de vol en raison de la détection d'un incident technique», a indiqué le transporteur dans un communiqué, qui précise que «l'appareil s'est posé normalement à Pékin à 04h03» – soit 22h03, heure de Paris. Le vol était initialement attendu à Paris à 7h45.

Un dégagement de fumée à bord ?

Selon Le Quotidien de Pékin, «une explosion a été entendue à l'arrière de la cabine et une fumée noire s'est dégagée [à l'intérieur de l'appareil]». «Heureusement, personne n'a été blessé», indique le journal local. Ce dégagement de fumée à bord a été confirmé à l'AFP par une source aéronautique à Pékin mais ni Air France, ni les autorités aéroportuaires chinoises n'ont commenté les informations du journal chinois. 

Contactée par l'AFP, la compagnie française a indiqué que les passagers allaient être acheminés à Paris dans la journée à bord d'un autre appareil amené vide depuis Séoul jusqu'à Pékin. 

«Les équipages sont régulièrement entraînés à ce type de situation» et l'incident entre dans les «scenarii envisagés», a précisé un porte-parole d'Air France. «Des interventions de maintenance seront effectuées sur l'appareil concerné avant sa remise en service», a ajouté la compagnie nationale.

De son côté, le Bureau d'enquêtes et d'analyses pour la sécurité de l'aviation civile (BEA) ne s'est pas saisi de l'incident, selon une source proche du dossier citée par l'AFP.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix