Cologne : des canons à eau contre les manifestants d’extrême droite et les antifascistes (VIDEO)

EN DIRECT : manifestation du mouvement «Hooligans contre les salafistes» à Cologne
EN DIRECT : manifestation du mouvement «Hooligans contre les salafistes» à Cologne

La police allemande a utilisé des canons à eau pour essayer de contrôler la manifestation ayant rassemblé des milliers de participants du mouvement d’extrême droite «Hooligans contre salafistes» et sa contre-manifestation antifasciste à Cologne.

D’après les estimations des internautes, le nombre de protestataires pourrait atteindre de 4 000 à 15 000 personnes. La participation de plus d’une vingtaine de milliers de manifestants avait été envisagée initialement par les autorités.

Alors que de plus en plus de personnes se rassemblaient dans les rues de la ville allemande pour dénoncer la vague de réfugiés musulmans qui déferle sur le pays, la police a fait usage de canons à eau pour disperser la foule.

3 500 officiers de police ont été déployés dans la ville pour veiller à la sécurité, alors que des affrontements entre les partisans d’extrême droite et les manifestants antifascistes étaient craints par les forces de sécurité.

L’année dernière, une manifestation similaire avait abouti à des heurts violents entre les agents de police et les participants, qui ont fait des dizaines de blessées des deux côtés.

Le rassemblement de dimanche a été organisé par le groupe «Hooligans contre les salafistes», également connu sous le nom «Ho.Ge.Sa», qui lutte contre ce qu’il perçoit être une montée de l’islamisme radical en Allemagne.

L’administration de la ville a envisagé initialement d’interdire le rassemblement, avant que la cour de Cologne ne rejette la mesure, précisant que les protestataires avaient le droit de se rassembler dans un endroit désigné, mais pas de marcher à travers les rues de la ville.

Des milliers de contre-manifestants, d’après les médias

Plusieurs rassemblements rivaux ont été organisés dans le même temps par plus d’une dizaine de groupes de tendances diverses, y compris certains de gauche radicale et des anarchistes. Le nombre total de protestataires qui prenaient part à différentes actions dans Cologne dimanche a atteint 23 000 personnes, d’après les données du quotidien allemand Die Welt.

Alors que les contre-manifestants brandissaient des pancartes «Les réfugiés sont les bienvenus» et «Ouvrez les frontières», des heurts entre les différentes factions, qui ont commencé dès le début de la journée ont fait cinq blessés, d’après les médias allemands. Les manifestants de gauche ont en outre essayé de bloquer la gare Deutz, pour empêcher les gens de rejoindre le rassemblement de Ho.Ge.Sa.

L’Allemagne faisant face depuis plusieurs mois au plus important afflux de réfugiés de ces dix dernières années, se trouve déchirée par des mouvements anti-migrants qui montent en puissance, tels que Pegida, même si des manifestations antifascistes fleurissent dans tout le pays pour s'y opposer.

En savoir plus : La marche anniversaire de Pegida s'est déroulée à Dresde

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales