Le président syrien Bachar el-Assad se déclare prêt à des élections anticipées

Bachar el-Assad Source: Reuters
Bachar el-Assad

D’après un membre de la délégation parlementaire de Moscou qui a été reçue par le dirigeant syrien à Damas ce matin, ce dernier a accepté d’organiser des élections anticipées dans son pays, se montrant sûr du soutien de son peuple.

«Au cas où cela est nécessaire, le président s’est dit prêt à une nouvelle élection anticipée. Il n’a pas peur de la concurrence politique vu qu’il ressent le soutien du peuple syrien», a déclaré à l’agence TASS le sénateur russe Dmitri Sabline.

Le dirigeant est «absolument certain qu'il remporterait la victoire», d’après un autre membre de la délégation russe, le député du Parti communiste Alexandre Youchtchenko.

Bachar el-Assad a également exprimé la volonté de «discuter des amendements à la Constitution et organiser des élections parlementaires», si le peuple syrien le souhaite.

Le guerre contre le terrorisme au centre des négociations

Le dirigeant syrien a hautement apprécié les efforts militaires de la Russie dans son pays, estimant qu’ils ont dépassé toutes les attentes. Ni le gouvernement syrien, «ni même pas les Etats-Unis ne s’attendaient à ce que les frappes russes soient si efficaces», a estimé Bachar el-Assad, selon Dmitri Sabline.

L’élimination de la menace terroriste aboutira à une solution politique à laquelle aspirent la Russie et la Syrie, a déclaré le président aux médias suite à la rencontre avec les parlementaires russes.

«La lutte contre le terrorisme servira de fondation à un monde nouveau et juste qui reposera sur la souveraineté et la coopération», a souligné Bachar el-Assad.

En savoir plus : Moscou est prêt à fournir un soutien aérien à l’opposition qui lutte contre Daesh en Syrie

La délégation des membres du Parlement russe, qui est arrivée à Damas ce vendredi, avait déjà participé à plusieurs rencontres avec des ministres et des leaders spirituels de la Syrie. Les élus ont également acheminé une aide humanitaire russe dans le pays, en particulier des médicaments et de la nourriture pour les écoles locales.

Il s’agit de la deuxième visite de parlementaires russes en Syrie, la première ayant eu lieu en mai dernier.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales