Le leader du Front Al-Nosra aurait été abattu à Alep (IMAGES CHOC)

Un bombardement à Alep, en Syrie Source: Reuters
Un bombardement à Alep, en Syrie

L’armée syrienne aurait tué aux environs d’Alep le haut dirigeant du Front Al-Nosra, l’antenne syrienne de l’organisation terroriste Al-Qaïda, ont fait savoir les médias locaux syriens.

Abou Suleiman al-Masri aurait été abattu dans des combats qui ont eu lieu samedi matin près du village de Tal-al-Karsani, dans le nord de la Syrie, a confirmé une source anonyme citée par Sputnik.

Le Front Al-Nosra a diffusé dans la journée des photos présumées du corps du terroriste, sa tête couverte de sang.

Attention : les images suivantes peuvent heurter la sensibilité.

Alep, un des plus importants centres économiques dans la Syrie d’avant la guerre, a été depuis le théâtre de vastes combats qui l’ont laissé divisée entre les forces gouvernementales et les rebelles. Les environs de la ville sont contrôlés par plusieurs groupes armées, y compris par des organisations terroristes comme Daesh et le Front Al-Nosra.

En savoir plus : L’armée syrienne, aidée de l’aviation russe, a libéré la ville de Al-Bahsa, au nord de Hama

Le Front Al-Nosra est un groupe salafiste djihadiste, qui s’est formé au début de 2012 en Syrie, s’est affilié en 2013 à Al-Qaïda, mouvement islamiste radical international. L’objectif principal du groupe est de renverses le gouvernement syrien, qui fait face également à d’autres groupes djihadistes opérant sur son territoire, notamment l’Etat islamique.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales