Nigeria : explosion dans une mosquée à Yola, au moins 17 morts selon les secours

L'explosion a fait de nombreuses victimes© Capture d'écran Twitter
L'explosion a fait de nombreuses victimes

Une bomne a explosé dans une mosquée de Yola (Est) en pleine prière du Jumat, faisant s'effondrer le bâtiment. Selon les témoins, l'attentat a été perpétré par Boko haram. Il y aurait 17 morts et 73 blessés.

  • L'Agence nationale de gestion des urgences fait état, pour l'instant, d'un bilan de 27 morts et 96 blessés.

Le chef de l'hôpital de Yola a affirmé que, pour l'instant 17 personnes étaient décédées dans l'attentat qui a par ailleurs blessé 73 personnes.

Aucun bilan n'était immédiatement disponible après l'explosion survenue dans le quartier de Jimeta, mais deux membres des secours interrogés par l'AFP disaient déjà craindre  «un grand nombre» de morts et de blessés. 

Un témoin sur place qui s'est présenté comme s'appelant Murtala, avait d'ailleurs affirmé au Daily Post nigerian que, vu le grand nomre de fidèles présents à l'intérieur de la mosquée, le nombre de victimes serait «d'au moins 30».

Affirmant que l'attentat avait été réalisé au nom de Boko-Haram,  un résident a expliqué au Daily post nigérian que le kamikaze s'était probablement mêlé à la foule de fidèles durant la prière.

L'attaque de Yola survient quelques heures après qu'une explosion similaire ait eu lieu dans une mosquée à Maiduguri, la capitale de l'Etat de Borno, où Boko-Haram a été créé, faisant 28 morts et des dizaines de blessés parmi les fidèles. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales