Les provinces reculées de l'UE ou les très sérieux candidats aux élections municipales bulgares

© capture d'écran

Ce dimanche en Bulgarie auront lieu les élections municipales. A cette occasion, RT vous présente quelques candidats pour le moins ambitieux, mais pas toujours très gracieux...

On se souvient de la polémque qu'avait créée la publication d'affiches de campagne du Front national, présentant des candidats à la mine parfois ingrate, si ce n'est patibulaire. 

Un jogging dans la forêt ?© capture d'écran
Un jogging dans la forêt ?

Si beaucoup n'avaient pas manqué de s'esclafer d'un rire quelque peu coupable (car les bonnes moeurs veulent qu'on «ne rigole pas du physique d'autrui, non, non et non !» ), d'autres, plus indulgents, avaient remis l'apparence des candidats dans leur contexte, rappelant que, dans la France d'en bas, celle des ouvriers qui se lèvent tôt, la France où sévissent chômage, désertification et grisaille, le style vestimentaire (ou.... capilaire) pouvait être quelque peu différent de celui des grandes métropoles.

Deux candidats ambitieux et déterminés© capture d'écran
Deux candidats ambitieux et déterminés

Mais qu'en est-il à l'échelle européenne ? Car à l'heure où l'élargissement de l'Union européenne semble aller bon train, les europhiles convaincus doivent bien réaliser que le continent a lui aussi ses contrées reculées, loin, très loin de Paris, Rome ou Berlin et où le style des habitants est peut-être un peu moins «swag» qu'à Kreuzberg ou sur la rue Oberkampf.

Voilà des hommes d'affaires honnêtes qui se battront corps et âme pour votre sécurité et votre bien-être !© capture d'écran
Voilà des hommes d'affaires honnêtes qui se battront corps et âme pour votre sécurité et votre bien-être !

Ci-dessus, deux candidats très sérieux pour la municipalité de Tchépélaré, à 75 km de Plovdid dans le Sud de la Bulgarie qui espèrent remporter les élections haut la main grace à leur carrure imposante et leur allure rassurante. 

Une autre candidate mise sur le style et l'élégance pour s'imposer dans sa municipalité, le tout, dans la joie et la bonne humeur ! 

Je vois, je vois... Je remporterai l'élection... c'est ma boule de voyance qui me l'a dit mon enfant...© capture d'écran
Je vois, je vois... Je remporterai l'élection... c'est ma boule de voyance qui me l'a dit mon enfant...

Il y en a aussi pour qui les élection sont un combat au sens propre et qui n'hésiteront pas à évincer leurs adversaires à coup de katana ! En témoigne ce candidat du parti «Attaka» (Attaque), dont le principal point de campagne est la lutte contre le crime. Les délinquants n'ont qu'à bien se tenir ! 

Ne vous amusez pas à voler des bonbons chez l'épicier du coin si vous ne voulez pas finir chez monsieur le Maire ! © capture d'écran
Ne vous amusez pas à voler des bonbons chez l'épicier du coin si vous ne voulez pas finir chez monsieur le Maire !

Cet autre candidat, qui se décrit humblement comme «un homme d'affaires» a tout l'air d'avoir plus d'un tour dans son sac et de gérer sa campagne d'une poigne de fer.

Un homme de confiance et d'une grande élégance, qui ne prend jamais de vacances, mais voulant tenter sa chance...© capture d'écran
Un homme de confiance et d'une grande élégance, qui ne prend jamais de vacances, mais voulant tenter sa chance...

Le dernier candidat que nous vous présentons ici a tout misé sur sa campagne de communication. Pour ceux qui ne comprennent pas, une explication s'impose : ce vaillant homme terasse à l'aide de son épée magique, l'immonde pieuvre du capitalisme sauvage qui a englouti sa petite ville de Pomorié, sur la côte Est de la Bulgarie. Mention spéciale pour le slogan qui, traduit en français, signifie plus ou moins «impossible pour nous de ne pas réaliser l'impossible». Quelle ambition !

«Tiens, saleté de pieuvre ! Je t'aurai !», semble nous dire ce candidat...© capture d'écran
«Tiens, saleté de pieuvre ! Je t'aurai !», semble nous dire ce candidat...

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales