Gel du Parlement tunisien par Kaïs Saïed : coup d'Etat constitutionnel ou moyen de sortie de crise ?

Gel du Parlement tunisien par Kaïs Saïed : coup d'Etat constitutionnel ou moyen de sortie de crise ?© TUNISIAN PRESIDENCY FACEBOOK PAGE / AFP
Le président tunisien Kaïs Saïed à Tunis le 26 juillet.
Suivez RT France surTelegram

En Tunisie, les parlementaires sont en congé pour 30 jours, le président de la République ayant décidé de geler l'activité du Parlement en vertu de l’article 80 de la Constitution. Coup d’Etat constitutionnel ou moyen pour sortir de la crise ?

Les parlementaires tunisiens sont en congé pour une durée de 30 jours après que le président de la République Kaïs Saïed a gelé l'activité du Parlement en vertu de l’article 80 de la Constitution. Certains, à l'image de l'opposant Yassine Ayari, tout juste arrêté, y voient un coup d’Etat constitutionnel. D’autres estiment que le président a fait le bon choix pour sortir le pays de la crise économique et politique qu'il traverse. Reportage de Bacem Chebbi et Ezer Mnasri.

Auteur: RT France

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»