Quatre Israéliens suspectés d'avoir participé au lynchage d'un Erythréen arrêtés par la police

Quatre Israéliens suspectés d'avoir participé au lynchage d'un Erythréen arrêtés par la police© Capture Youtube
Le jeune érythréen se fait tirer dessus dans la gare routière de Beersheba (Sud d'Israël)
Suivez RT France surTelegram

La police israélienne a mis en état d'arrestation quatre personnes suspectées d'avoir pris part au lynchage d'un Erythréen, qu'ils pensaient être le perpétrateur d'une attaque dans la gare routière de Beersheba dimanche soir.

La police a indiqué que les quatre suspects, qui seraient issus de l'administration pénitentiaire selon la radio publique israélienne, seront présentés à un tribunal et placés en détention provisoire, en accord avec les recommandations du procureur. Les services de police ont aussi déclaré que d'autres arrestations auraient lieu, mais qu'ils attendaient davantage d'informations avant d'y procéder. La police militaire a elle informé qu'elle enquêterait aussi sur les soldats qui ont pris part au lynchage.

Mercredi, l'autopsie a révélé que la mort de Hapton Zarhum était liée aux coups de feu dont il avait été victime et non au tabassage subit de la part de nombreux Israéliens dans la station de Beersheba.

L'ambassadeur d'Erythrée en Israël a conseillé mardi aux citoyens Erythréens en Israël d'être prudents lorsqu'ils se déplacent dans le pays, et a exigé l'arrestation des responsables de la mort de son citoyen. Il a aussi indiqué que la dépouille de Hapton Zarhum sera transportée dans son village familial dans la campagne érythréenne une fois que le corps ne sera plus nécessaire à l'enquête.


Lire aussi : Erythréen lynché : Benjamin Netanyahou demande aux Israéliens de ne pas se faire justice eux-mêmes

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix