Tourisme spatial : Richard Branson annonce qu'il voyagera dans l'espace neuf jours avant Jeff Bezos

- Avec AFP

Tourisme spatial : Richard Branson annonce qu'il voyagera dans l'espace neuf jours avant Jeff Bezos© Eric Johnson Source: Reuters
Richard Branson s'esclaffe devant des photos du point de vue des pilotes après le lancement du vol d'essai de l'avion-fusée de tourisme spatial habité de Virgin Galactic SpaceShipTwo à Mojave en Californie, le 13 décembre 2018 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La compétition fait rage entre Bezos et Branson, qui ont tous deux créé des entreprises positionnées sur le secteur du tourisme spatial, composé de vols suborbitaux courts : le fondateur de Virgin Galactic pourrait ainsi battre Bezos de neuf jours.

Le milliardaire britannique Richard Branson veut se rendre dès le 11 juillet dans l'espace à bord du vaisseau de la société Virgin Galactic, qu'il a fondée, selon un communiqué daté du 1er juillet.

Si ce calendrier est respecté, il battrait ainsi de peu le fondateur d'Amazon Jeff Bezos, qui a lui annoncé qu'il irait dans l'espace le 20 juillet, à bord d'une fusée de sa propre société, Blue Origin. La compétition fait rage entre les deux hommes, qui ont tous les deux créé des entreprises positionnées sur le secteur du tourisme spatial, composé de vols suborbitaux courts.

«La fenêtre pour le prochain vol test du SpaceShipTwo Unity s'ouvre le 11 juillet, sous condition de la météo et de vérifications techniques», a précisé Virgin Galactic dans un communiqué.

Richard Branson «va évaluer l'expérience d'astronaute privé et suivra les mêmes entraînement, préparation et vol que les futurs astronautes de Virgin Galactic. L'entreprise se servira de ses observations sur son entraînement et son expérience de vol pour améliorer le voyage pour tous les futurs clients astronautes», a-t-elle expliqué.

Le vol sera par ailleurs pour la première fois retransmis en direct en ligne par la société. 

L'engin utilisé par Virgin Galactic n'est pas une fusée classique, mais un avion porteur qui décolle d'une piste, le vaisseau arrimé sous lui, qui une fois largué en altitude allume ses moteurs jusqu'à atteindre l'espace puis redescend ensuite en planant. 

Deux pilotes seront à bord de l'avion porteur, et quatre personnes, dont Richard Branson, dans le vaisseau appelé VSS Unity. «Je crois vraiment que l'espace nous appartient à tous», a déclaré le milliardaire septuagénaire, cité dans le communiqué, ajoutant : «Après 16 ans de recherche, d'ingénierie, et de tests, Virgin Galactic se tient à l'avant-garde d'une nouvelle industrie spatiale commerciale, qui doit ouvrir l'espace à l'humanité.» Après celui-ci, deux tests supplémentaires sont prévus avant le début des vols commerciaux réguliers, en 2022, a encore détaillé Virgin Galactic.

Une femme de 82 ans accompagnera Jeff Bezos en orbite

Début juin, Jeff Bezos avait annoncé qu'il ferait partie de l'équipage du premier vol habité de la fusée New Shepard, développée par sa société Blue Origin. Il pensait ainsi voler la primeur à Richard Branson, qui avait de longue date dit vouloir participer à un test de Virgin Galactic. Le jour de l'annonce du Britannique, le patron d'Amazon a aussi frappé fort en termes de communication en présentant sa passagère «d'honneur» pour son vol du 20 juillet. Une femme de 82 ans, Wally Funk, a en effet été invitée à voler aux côtés du fondateur d'Amazon. Elle deviendra alors la personne la plus âgée à voyager dans l'espace, un record détenu jusqu'ici par l'astronaute américain John Glenn, à 77 ans. 

Pilote aguerrie, elle cumule 19 600 heures de vol. Et elle a été la première femme inspectrice de l'agence américaine de l'aviation, la FAA. Surtout, dans les années 60, elle a fait partie d'un programme privé surnommé «Mercury 13», un groupe de 13 femmes (dont elle était la plus jeune) ayant passé les mêmes tests que les astronautes masculins sélectionnés dans le cadre du programme Mercury de la Nasa, pour envoyer les premiers Américains dans l'espace. 

A bord se trouveront également le frère de Jeff Bezos, Mark, et le mystérieux vainqueur d'une mise aux enchères, dont le nom n'a pas encore été révélé mais qui a payé 28 millions de dollars pour participer à ce vol.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»